2 min de lecture Le Havre

Municipales 2014 au Havre : Camille Galap rêve d'arracher la ville à l'UMP

REPORTAGE - Vainqueur des primaires socialistes à la surprise générale, cet ancien karatéka et président de l'université du Havre compte bien ravir l'Hôtel de ville à l'UMP pour sa première élection.

L'Hôtel de ville du Havre en 2008
L'Hôtel de ville du Havre en 2008 Crédit : AFP
fred veille
Frédéric Veille et La rédaction numérique de RTL

Alors que la campagne officielle pour les municipales vient de démarrer, RTL a choisi de faire un zoom autour de ceux qui s'engagent pour la première fois comme tête de liste.

Direction Le Havre, ce mercredi 12 mars, où Camille Galap, le seul candidat de France issu de la diversité à se présenter dans une ville de plus de 100.000 habitants, s'élance sous l'étiquette du Parti socialiste.

La rédaction vous recommande

Ne l'appelez pas le "Obama normand"

Élu à la surprise générale dès le premier tour de la primaire socialiste en octobre dernier, cet Antillais d'origine goûte modérément qu'on l'appelle le "Obama normand". Ancien karatéka, il a été plusieurs fois champion de France universitaire, il s'est d'abord fait connaître à la faveur de son expérience au sein de l'université locale. Président de l'établissement de 2005 à 2012, il brigue désormais l'Hôtel de ville du deuxième port de l'Hexagone.

"Ça trottait dans ma tête, explique-t-il au micro de RTL. C'est dans ma nature d'aller vers les gens et d'échanger. Je pense que c'est comme ça qu'il faut faire de politique. Il faut être à l'écoute, entendre ce que les gens disent et comprendre ce qu'ils vivent", estime-t-il.

À lire aussi
Édouard Philippe, le 3 juin 2020 Édouard Philippe
Comment Édouard Philippe cultive la stratégie du "et en même temps"

Dans cette optique, Camille Galap a établi son quartier général de campagne dans l'un des quartiers populaires de la ville. Depuis, il multiplie les sorties et les poignées de main. Un nouveau rôle qui lui convient parfaitement, dit-il. Lui qui a sa carte au PS depuis un an et qui ne fait rien sans l'aval de ses proches.

Arracher la municipalité à l'UMP

"Si je n'avais pas été soutenu dans cette démarche, je ne me serais jamais engagé pour être candidat aux municipales. J'ai toujours fait ça en concertation avec l'ensemble de ma famille, car quand je m'investis, je le fais pleinement. C'est quelque chose qui vous porte et vous motive", confie-t-il.

À la tête d'une liste d'union de gauche, l'ancien karatéka à la carrure impressionnante entend ravir la ville à la droite. Mais pour sa toute première fois devant les urnes, la tâche ne sera pas facile. Face à lui se dresse en effet le maire UMP sortant et grand favori du scrutin, Édouard Philippe. Camille Galap aura également fort à faire face au candidat du Front national Damien Lenoir, la communiste Nathalie Nail et la tête de liste Lutte Ouvrière Magalie Cauchois.

>
Municipales 2014 au Havre : Camille Galap rêve d'arracher la ville à l'UMP Crédit Image : RTL | Crédit Média : Frédéric Veille | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le Havre Parti socialiste Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants