1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Marine Le Pen : la nouvelle dimension internationale de la présidente du Front national
3 min de lecture

Marine Le Pen : la nouvelle dimension internationale de la présidente du Front national

DÉCRYPTAGE - Marine Le Pen n'a de cesse de prendre du poids sur la scène internationale depuis son élection à la tête du Front national. Sa présence dans les 100 personnalités les plus influentes du monde du "Times" en est la nouvelle illustration.

Marine Le Pen, la présidente du Front national
Marine Le Pen, la présidente du Front national
Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Romain Renner
Romain Renner

Marine Le Pen était à New York, mardi 21 avril. La présidente du Front national a participé au dîner de gala organisé par le Time en l'honneur des cent personnalités "les plus influentes du monde" au Jazz Lincoln Center. Marine Le Pen, qui fait partie des 40 femmes choisies par le magazine américain, apparaît pour la seconde fois dans ce classement - la première était en 2011. Entre ces deux distinctions, beaucoup de choses ont changé pour la présidente du FN, qui dispose désormais d'une véritable stature internationale.

La venue de Marine Le Pen à New York est hautement symbolique. Si elle intervient à la date anniversaire de l'accession de Jean-Marie Le Pen au second tour de l'élection présidentielle 2002, cette visite permet surtout à l'eurodéputée de revenir sur les terres de son "échec" diplomatique de novembre 2011. Cette année-là, alors qu'elle était candidate à la présidence de la République, Marine Le Pen avait entamé une courte tournée aux États-Unis.

Trois ans pour changer de dimension

Cette dernière s'était soldée par une brève rencontre avec l'ambassadeur d'Israël, Ron Prosor, qui avait qualifié cette entrevue de "malentendu", et un déjeuner auquel ont participé les ambassadeurs de Trinidad et Tobago, d'Uruguay et d'Arménie, ainsi que le numéro deux de la mission japonaise. Une entrevue d'une dizaine de minutes avec le républicain Ron Paul et une rencontre avec l'ultra-conservateur Joe Walsh avaient ponctué ce voyage. Si elle s'est refusée à qualifier ce déplacement d'échec, Marine Le Pen n'a toutefois pas obtenu le succès escompté.

Un peu plus de trois ans plus tard, la donne a changé. En 2012, Marine Le Pen a terminé à la troisième place de l'élection présidentielle en réalisant le meilleur score d'un candidat FN (17,9% ; plus de 6,4 millions de voix) et son parti a fait son retour à l'Assemblée nationale avec les élections de Gilbert Collard et Marion Maréchal-Le Pen. En 2014, le FN a fait carton plein en remportant une dizaine de municipalités en mars 2014 et en obtenant 24,85% des voix aux européennes en juin 2014 (24 sièges d'eurodéputés ; premier parti devant l'UMP et le Parti socialiste), avant de faire son entrée au Sénat avec les élections de Stéphane Ravier et David Rachline. Si les départementales de mars 2015 ne lui ont pas permis de remporter d'exécutif, le FN a tout de même multiplié par 62 son nombre de conseillers départementaux. Mieux, les sondages d'anticipation concernant la prochaine présidentielle annoncent tous Marine Le Pen en tête au premier tour.

Une plus grande exposition

À écouter aussi

Autant de succès qui font de Marine Le Pen un acteur-clé de la politique française et donc un personnage attrayant du point de vue de l'étranger. En novembre 2014, Foreign Policy l'a nommée parmi les cent "penseurs mondiaux". Le magazine américain loue son travail "pour rénover l'image de son parti", au point d'en fait "un modèle pour l'extrême droite européenne". Attendue, sa parole est désormais relayée par de grands médias tels que le New York Times, qui lui a accordé une tribune au lendemain des attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher, et CNN, qui l'a invitée sur son antenne en mars dernier. En mai 2014, elle faisait la une du Time.

Toute la presse s'est d'ailleurs passionnée pour la scission entre Jean-Marie Le Pen et sa fille, au lendemain des propos du président d'honneur du FN dans Rivarol et sur RMC. S'ils sont nombreux à avoir souligné "l'embarras" dans lequel cette affaire plongeait le parti, beaucoup y voient le point final de sa dédiabolisation. La presse étrangère n'est pas la seule à accorder un crédit grandissant à la présidente du FN. En attestent ses deux visites en Russie, où le président de la Douma, la chambre basse du Parlement, l'a reçue en grande pompe. À quelques mois des élections régionales, pour lesquelles le FN nourrit de grands espoirs, nul doute que la parole de Marine Le Pen trouvera un nouvel écho. Surtout en cas de victoire(s).

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/