1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Manuel Valls annonce une baisse de l'impôt sur le revenu pour les classes moyennes
2 min de lecture

Manuel Valls annonce une baisse de l'impôt sur le revenu pour les classes moyennes

Le Premier ministre a réalisé cette annonce dans le cadre de son discours de clôture de la Conférence sociale, ce mardi 8 juillet.

Manuel Valls à Matignon, le 4 avril 2014
Manuel Valls à Matignon, le 4 avril 2014
Crédit : AFP
Romain Renner & AFP

La loi de finances 2015 comprendra une baisse d'impôt sur le revenu pour les classes moyennes. C'est Manuel Valls qui a réalisé cette annonce dans le cadre de son discours de clôture de la troisième Conférence sociale, ce mardi 8 juillet.

Relancer l'apprentissage

 Manuel Valls, a annoncé que "200 millions d'euros supplémentaires seront dégagés et votés dès la semaine prochaine" pour relancer l'apprentissage, en repli, et atteindre l'objectif présidentiel de 500.000 apprentis en 2017.

Ces 200 millions seront notamment destinés à mettre en place "une aide de 1.000 euros par apprenti" "dans les secteurs professionnels où un accord de branche aura été conclu", a précisé Manuel Valls en clôturant la 3e conférence sociale du quinquennat au Palais d'Iéna, à Paris.

L'objectif est d'"inciter des chefs d'entreprise à recruter pour la première fois un apprenti", a-t-il expliqué.

À lire aussi

"En deuxième lieu, ces crédits permettront de dégager des moyens supplémentaires pour le développement quantitatif mais aussi qualitatif de l'apprentissage", afin de donner "plus de marges aux entreprises" dans la répartition de la taxe professionnelle, a-t-il ajouté.

La "garantie jeunes"

La "garantie jeunes", une allocation d'environ 450 euros mensuels pour des 18-25 ans précaires, devrait concerner 100.000 jeunes en 2017. La garantie jeunes est expérimentée depuis la fin septembre 2013 et concerne actuellement dix départements.

Matignon avait prévu lors de son lancement qu'elle concernerait "10.000 jeunes" sur les dix territoires pilotes, "avant une montée en charge progressive sur l'ensemble du territoire national d'ici à 2016, pour 100.000 jeunes par an en rythme de croisière".

Le bilan de ce dispositif, "essentiel pour aider à l'insertion" des jeunes, est "positif", a déclaré Manuel Valls. "Je propose d'accélérer avec l'objectif de 50.000 jeunes dès 2015, pour aller vers 100.000 en 2017", a-t-il ajouté.

La garantie jeunes avait été décidée dans le cadre du plan gouvernemental de lutte contre la pauvreté. Les dix territoires pilotes retenus étaient les Bouches-du-Rhône, la Seine-Saint-Denis, la Réunion, le Vaucluse, le Lot-et-Garonne, "l'Allier associé au Puy-de-Dôme", le Finistère, l'Eure, l'Aude et les Vosges.

Les seuils sociaux des entreprises

Manuel Valls a également confirmé mardi une "concertation" sur la question des seuils sociaux "les plus efficaces" de représentation du personnel en entreprise, jugeant un accord "possible" alors que les syndicats ont exprimé leur opposition.

"Chaque salarié -y compris les salariés des TPE- a droit à une forme de représentation collective, dans laquelle il doit se reconnaître", a-t-il dit.

"Parler des seuils -je sais que le sujet est sensible- c'est poser la question de la forme de représentation et de dialogue social la plus efficace. La plus efficace, non pas formellement, mais réellement. Il ne s'agit pas d'avoir une représentation qui soit contournée, ou qui soit dissuasive, pour les petites entreprises en développement", a plaidé le Premier ministre. "Je crois qu'il est possible de trouver un accord si chacun accepte cette idée de compromis positif et constructif", a-t-il estimé.

"Je souhaite donc que les partenaires sociaux interprofessionnels s'emparent de cette question", a répété le Premier ministre, qui avait dit la semaine dernière aux Echos qu'il souhaitait que s'ouvre ce débat, lancé par son ministre du Travail François Rebsamen.

"Nous prendrons le temps de la concertation dans les jours qui viennent. Et, avec tous, nous définirons le document d'orientation que le ministre du travail vous adressera en vue de cette négociation", a assuré Manuel Valls.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/