1 min de lecture Vidéo

Manifestation des policiers : Eric Woerth dénonce une "radicalisation de la CGT particulièrement inquiétante"

REPLAY / INVITÉ RTL - Le député de l'Oise a répondu à François Hollande qui répète que "ça va mieux" en France.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Manifestation des policiers : Eric Woerth dénonce une "radicalisation de la CGT particulièrement inquiétante" Crédit Image : Caroline Brenière / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

François Hollande ne s'est pas officiellement déclaré candidat à sa réélection en 2017. Ses proches se sont toutefois lancés dans une opération de défense du bilan du quinquennat avec les réunions "Hé oh la gauche" notamment portées par Stéphane Le Foll. Une réunion au cours de laquelle la majorité a mis en évidence le projet de la droite : suppression de l'ISF, encadrement des prestations sociales, rôle réduit des syndicats, réduction drastique du nombre des fonctionnaires... 

Au micro de RTL, Eric Woerth, député Les Républicains de l'Oise, préfère s'attaquer à ce qui ressemble à un slogan de campagne : le "Ça va mieux" de François Hollande. "La France va mal. Il y a un climat de haine considérable qui est en train de tout diriger. Lorsqu'une voiture de police brûle comme ça, risquant la vie des policiers, on voit bien que ça ne va pas bien. Il y a une radicalisation de la CGT qui est particulièrement inquiétante. Il y a plus une manifestation aujourd'hui sans violence."

Comment le gouvernement peut-il laisser s'installer un tel état de faiblesse ?

Éric Woerth, député et secrétaire général Les Républicains
Partager la citation

L'ancien ministre du Budget de Nicolas Sarkozy confie "se poser la question de la responsabilité de certaines décisions judiciaires. La haine est partout, on veut casser du flic à tout moment." L'interdiction des manifestations est-elle alors la solution ? "Je n'ai pas dit que je voulais interdire aux syndicats de manifester. Quand le juge se trompe, il doit en porter aussi une forme de responsabilité. Comment le gouvernement peut-il laisser s'installer un tel état de faiblesse?", s'emporte le secrétaire général des Républicains. Avant de prévenir : "Si on continue comme ça, il y aura un problème. On ne peut pas considérer que les fan-zones c'est merveilleux en plein état d'urgence, le gouvernement doit réagir."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Cgt Policiers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants