1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Macron est le "président des 10% premiers de cordée", estime Pavageau sur RTL
1 min de lecture

Macron est le "président des 10% premiers de cordée", estime Pavageau sur RTL

LE GRAND JURY - Le nouveau secrétaire général de Force ouvrière était l'invité du "Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI" ce dimanche 29 avril.

Pascal Pavageau, nouveau secrétaire général de Force ouvrière, dans "Le Grand Jury"
Pascal Pavageau, nouveau secrétaire général de Force ouvrière, dans "Le Grand Jury"
Crédit : Frédéric Bukajlo / SIPA PRESS pour RTL
Le Grand Jury de Pascal Pavageau
53:18
Le Grand Jury du 29 avril 2018
53:22
Clarisse Martin
Clarisse Martin

Pascal Pavageau, successeur de Jean-Claude Mailly à la tête de Force ouvrière, connaît Emmanuel Macron depuis l'époque où ce dernier occupait le ministère de l'Économie à Bercy. À ce moment-là, il le tutoyait même. Quel sentiment nourrit désormais le nouvel homme fort de FO à l'égard du président de la République ? Le secrétaire général du syndicat a eu l'occasion de s'exprimer à ce sujet sur RTL, invité du Grand Jury, RTL, Le Figaro, LCI ce dimanche 29 avril.

Amené à réagir à la petite phrase prononcée par François Hollande cette semaine à propos d'Emmanuel Macron, qu'il a dit considérer comme étant "le président des très riches" sur le plateau de Quotidien, Pascal Pavageau n'a pas souhaité reprendre la formule à son compte. Mais l'homme semble proche de l'opinion de l'ancien chef de l'État. "On ne va pas reprendre la formule, mais je dirais qu'on en est à une politique qui est faite pour les 10% premiers de cordée et qui laisse de côté les 90% derniers de corvée", a taclé le syndicaliste.

"On ne peut pas avoir une politique qui soit uniquement pour ceux qui sont sortis de la cuisse de Jupiter, qui ont eu de la chance, eu l'avantage de faire des études supérieures, d'avoir la capacité à occuper de hautes fonctions", a poursuivi Pascal Pavageau. Selon lui, "il est essentiel qu'en tant que garant de l'intérêt général, le président de la République et sont gouvernement, quels qu'ils soient, redistribuent".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/