5 min de lecture Force ouvrière

Air France : "Je suis contre le référendum", déclare Pascal Pavageau sur RTL

LE GRAND JURY - Successeur de Jean-Claude Mailly, à la tête de Force ouvrière, Pascal Pavageau a répondu aux questions de Benjamin Sportouch (RTL), Yves Thréard ("Le Figaro") et Christophe Jakubyszyn (LCI), dimanche 29 avril.

Benjamin Sportouch Le Grand Jury Benjamin Sportouch
>
Le Grand Jury de Pascal Pavageau Crédit Image : Frédéric Bukajlo / SIPA PRESS pour RTL | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Force Ouvrière s'apprête à tourner la page Mailly lors de son congrès de Lille qui s'est ouvert lundi. Très contesté ces derniers mois en interne, l'actuel secrétaire général du syndicat a justifié ses choix avant de passer la main en fin de semaine à Pascal Pavageau. 

Applaudi en fin de discours par les quelque 3.500 congressistes, Jean-Claude Mailly a passé en revue "les sujets de mécontentement nombreux" de l'actualité économique et sociale, évoquant "une colère sourde" dans le pays. Il a aussi justifié sa position sur les ordonnances travail d'Emmanuel Macron

"Notre comportement a été le plus efficace possible dans un contexte donné, la meilleure tactique à adopter, a-t-il assuré pendant sa prise de parole de plus d'une heure en ouverture, suscitant quelques sifflets et huées. Nous avons fait bouger les lignes (...) et nous n'avons pas été entendus sur d'autres points", a-t-il rappelé.   

À lire aussi
Pascal Pavageau, ïnvité de RTL le 21 mai 2018. syndicats
"Marée humaine" du 26 mai : "Nous ne faisons jamais de politique", dit Pavageau sur RTL

Une partie des troupes FO ont jugé trop conciliantes les positions de Jean-Claude Mailly sur les ordonnances Macron réformant le droit du travail, alors que FO avait défilé aux côtés de la CGT pour s'opposer à la loi El-Khomri un an plus tôt.

Revivez "Le Grand Jury" de Pascal Pavageau

12h59 - C'est la fin de l'émission. Merci d'avoir suivi Le Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, en direct sur RTL.fr.

12h57 - "Je ne dirai pas pour qui j'ai voté, je ne dirai pas si j'ai voté", à la dernière présidentielle. "Chacun est libre de faire ce qu'il veut à Force ouvrière. Ce qui nous importe, ce n'est pas pour qui vous avez voté. Il y a cette liberté, mais dans l'indépendance et le respect de tous", conclut Pascal Pavageau.

12h57 - Une syndicalisation obligatoire ? "Non surtout pas. Il faut remettre au haut niveau l'engagement syndical. L'engagement syndical, ce n'est pas arracher les chemises", répond Pascal Pavageau.

12h54 - "Sur les retraites, on va aller à la concertation."

12h51 - "La flexibilité, en termes de promesse de campagne, on l'a bien vue, la sécurité, on l'attend toujours", tacle Pascal Pavageau à propos de la "flexi-sécurité".

12h48 - "Quand vous vous engagez dans le syndicalisme, ce n'est pas pour être contre, c'est pour être pour", assure le leader de FO.

12h45 - Enclin à instaurer une seconde journée de solidarité, comme le défend le gouvernement ? "Non, on n'est pas favorable à la deuxième journée", répond Pascal Pavageau.

12h43 - "Ce qui crée le chômage, ce n'est pas les droits des travailleurs mais la situation économique. Qu'on ait une politique publique qui permette d'avoir plus de compétitivité et créatrice d'emploi. Ce n'est pas moderne de supprimer des emplois aidés", estime le militant.

12h41 - "Le fait qu'un SDF sur quatre ait un travail, vous trouvez ça logique dans la cinquième puissance du monde ?" s'indigne Pascal Pavageau. "Je suis militant Force ouvrière. (...) Cette explosion sociale, elle existe. On est la cinquième puissance économique du monde et on n'est pas capable de faire en sorte que tous les enfants de la République puissent aller manger dans les cantines scolaires."

12h40 - "Êtes-vous favorable à la convergence des luttes ?", par exemple celle des étudiants et des cheminots, demande Yves Thréad, du Figaro. "C'est une terme est daté, mais il fait partie de l'histoire syndicale. Moi je préfère le terme 'unité d'actions'", exprime Pascal Pavageau.

12h37 - CGT, CFDT... "Je suis un garçon poli, je vais aller me présenter", plaisante Pascal Pavageau.

12h36 - Pour la fête du Travail, le 1er mai, il n'y aura pas de défilé unitaire de tous les syndicats. "Je pense que ça va être compliqué en 48 heures...", reconnaît Pascal Pavageau. "Ce qui est important, c'est que nous nous parlions. Le mandat qui a été décidé par Force ouvrière c'est de fixer une perspective  pour aller vers une mobilisation interprofessionnelle".

12h28 - "Je suis un militant. Depuis que je milite à FO, j'ai toujours chanté fièrement l'Internationale avec mes camarades, ça fait partie de nos engagements", revendique Pascal Pavageau.

12h26 - "Hypocrisie et duplicité", a tweeté Jean-Claude Mailly à l'égard du discours de son successeur. "Je le regrette", dit Pascal Pavageau.

12h24 - Selon les informations de La Voix du NordPascal Pavageau a logé dans un hôtel 5 étoiles à Lille, pour le congrès de la centrale. "Je regrette le choix qui a été fait", s'amende Pascal Pavageau. "Je ne l'aurais pas organisé comme ça."

12h22 - "Je suis contre le référendum à Air France", déclare le syndicaliste, qui n'est pas d’accord avec la prise position de Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, "contre le syndicat des pilotes". Et d'ajouter : "Le rapport de force n'est pas une prise d'otages".

12h20 - Guillaume Pepy, le PDG de la SNCF, dit qu'il n'y aura plus de grève cet été. "À ma connaissance, Guillaume Pepy n'est pas dans les assemblées générales des syndicats", réplique Pascal Pavageau. 

12h17 - Que pense Pascal Pavageau de la grève perlée à la SNCF ? "Je soutiens la fédération FO des cheminots qui est dans l'action. C'est une réforme du ferroviaire, pas seulement de la SNCF."

12h15 - La semaine prochaine, un rassemblement se tiendra à Paris, "la fête à Macron". "Je ne défilerai pas, je n'ai jamais défilé à l'appel de partis politiques autres que mon organisation", déclare Pascal Pavageau. "Ce n'est pas notre rôle."

12h12 - Sur les ordonnances Pénicaud réformant le Code du travail, Jean-Claude Mailly a-t-il suffisamment négocié ? "La question d'aller à la concertation ne s'est jamais posée. (...) C'est l'ADN de FO de ne pas pratiquer la chaise vide", regrette le nouveau secrétaire général à propos de son prédécesseur. "Aller à la concertation, c'était indispensable."

12h09 - "Je crains que ce soit un peu 'je pense donc tu suis' en termes de méthode", tacle Pascal Pavageau à propos d'Emmanuel Macron.

12h07 - Emmanuel Macron, "le président des très riches", a dit François Hollande cette semaine. "On ne peut pas avoir une politique uniquement pour ceux qui sont directement sortis de la cuisse de Jupiter", renchérit Pascal Pavageau.

12h06 - "L'attitude du gouvernement tend à montrer qu'il ne reconnaît pas le rôle des syndicats" dans l'élaboration des normes en matière sociale. "Sur la méthode, on a l'impression que parce que nous sommes une logique de contrepoids, les syndicats n'ont plus voix au chapitre."

12h04 - "Il n'y a pas de rendez-vous prévu pour l'instant (avec le président de la République)", déclare Pascal Pavageau. Emmanuel Macron, que le syndicaliste connaît depuis son passage à Bercy, n'a pas félicité, pour l'heure, le nouvel homme fort de Force ouvrière. La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, non plus.



12 heures - Bienvenue dans ce direct de l'émission Le Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI. Pascal Pavageau, nouveau secrétaire général de Force ouvrière, répond aux questions de Benjamin Sportouch, Yves Thréard, Christophe Jakubyszyn et Marie-Pierre Haddad. Son portrait, à lire sur RTL.fr.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Force ouvrière Syndicats
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793155450
Air France : "Je suis contre le référendum", déclare Pascal Pavageau sur RTL
Air France : "Je suis contre le référendum", déclare Pascal Pavageau sur RTL
LE GRAND JURY - Successeur de Jean-Claude Mailly, à la tête de Force ouvrière, Pascal Pavageau a répondu aux questions de Benjamin Sportouch (RTL), Yves Thréard ("Le Figaro") et Christophe Jakubyszyn (LCI), dimanche 29 avril.
http://www.rtl.fr/actu/politique/pascal-pavageau-est-l-invite-du-grand-jury-rtl-le-figaro-lci-7793155450
2018-04-25 15:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/v4qFtJy0HTfppVQ1R8vphw/330v220-2/online/image/2018/0429/7793208473_pascal-pavageau-de-force-ouvriere-dans-le-grand-jury-le-29-avril-2018.JPG