2 min de lecture Loi Travail

Loi Travail : les anti-loi El Khomri lancent un site internet pour menacer les députés de ne pas voter pour eux en 2017

Les opposants au projet de réforme El-Khomri lance une plateforme numérique pour demander aux parlementaires de voter contre le texte, sous peine de ne pas recueillir leurs voix aux législatives.

Manifestation Nuit debout le 14 avril 2016
Manifestation Nuit debout le 14 avril 2016 Crédit : Sebastien Bozon / AFP
Marie de Fournas

Après la pétition, les menaces. Les anti-loi Travail viennent de lancer un site internet sur lequel il est possible d'interpeller les députés qui examineront le texte de Myriam El-Khomi à partir du 3 mai. L'occasion de leur rappeler leurs engagements de 2012 mais aussi de les menacer de ne pas voter pour eux aux élections législatives de 2017, s'ils adoptent le texte.

"Nos députés vont bientôt de voir voter sur la loi du travail. Rappelons-leur que 2017 approche. Et que nous avons une bonne mémoire". C'est ce qu'on peut lire en première page du site loidutravail.lol. Les députés de gauche mais aussi de droite, sont mis en garde. Les créateurs du site ont des profils variés : un avocat, le président de l'Unef William Martinet, un ouvrier en soudure ou encore la Secrétaire confédérale de la CGT Force Ouvrière Michele Biaggi.

Contacter son député par mail ou Twitter en un clic

L'encadré "Les interpeller" fait basculer sur une nouvelle fenêtre. Il est possible d'y contacter un député par mail ou Twitter afin de lui demander de voter contre la loi. Un menu déroulant permet de choisir sa région et les députés qui y sont rattachés. La manœuvre est enfantine : un clic sur le logo Twitter ou mail, le message déjà rédigé apparaît, "envoyé" et c'est fait. Par exemple pour François Fillon, député de la 2e circonscription de Paris, cela donne ce message : "Loi travail : @FrancoisFillon, votre vote, #Onsensouviendra en 2017 !".

Les possibilités d'actions de la plateforme ne s'arrêtent pas là. Il est possible de signer la pétition lancée il y a deux mois et qui compte à ce jour environ 1,3 million de signatures. Les avancés du projet de loi sont présentées de façon très simple. Des cases de toutes les couleurs informent des mesures retirées, modifiées ou maintenues. Un onglet permet d'imprimer des affiches dans différentes tailles. Un autre indique sur une carte interactive, les rassemblements prévus en France. Il est même possible d'ajouter le sien.

Sur Twitter, les députés commencent déjà à être interpellés.

À lire aussi
Le conseil des prud'hommes de Paris cour de cassation
Les infos de 18h - Licenciement abusif : le plafonnement des indemnités validé

En cliquant sur n'importe laquelle des 34 cases, une fenêtre apparaît avec les détails de la mesure.

Capture d'écran des cases anti-loi El-Khomri
Capture d'écran des cases anti-loi El-Khomri

En tout, huit affiches sont disponibles à l'impression. 

Capture d'écran des affiches anti-loi El-Khomri
Capture d'écran des affiches anti-loi El-Khomri
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loi Travail Myriam El Khomri Députés socialistes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants