1 min de lecture Renseignement

Loi Renseignement : Rachida Dati dénonce une "ouverture à la surveillance de masse"

Trois jours après l'adoption de la loi sur le renseignement, la députée Les Républicains Rachida Dati a appelé à "surveiller mieux" pas "surveiller plus".

Rachida Dati le 6 octobre 2014 à Paris
Rachida Dati le 6 octobre 2014 à Paris Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Adoptée mercredi par le Parlement, la loi controversée sur le renseignement continue de faire parler. Alors que François Hollande a confirmé jeudi, comme il s'y était engagé, qu'il avait demandé au Conseil constitutionnel d'examiner le cadre général de sa mise en œuvre et de contrôle des techniques de renseignement, Rachida Dati a dénoncé une "ouverture à la surveillance de masse"

"C'est une surveillance de tout le monde" a déclaré ce vendredi 26 juin au micro de France Info l'eurodéputée Les Républicains, selon qui cette loi est synonyme de "moins de contrôle des autorités indépendantes ou judiciaires, et moins de possibilités de recours pour les citoyens". L'ancienne ministre de la Justice s'est également inquiétée du pouvoir accordé au pouvoir politique, rappelant que "c'est quand même le Premier ministre qui va ordonner les écoutes" et a appelé à "surveiller mieux" plutôt que "surveiller plus".

Par ailleurs, la maire du 7e arrondissement de Paris s'est exprimée en faveur de l'ouverture d'un "travail d'enquête du parquet" sur l’affaire des écoutes de la NSA de plusieurs présidents français. "Il est anormal que nous soyons espionnés (...) il faudrait que la justice puisse faire un travail d'enquête" a-t-elle ajouté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Renseignement Les Républicains Rachida Dati
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants