1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Loi Macron en partie retoquée : les Verts se réjouissent de la décision du Conseil constitutionnel
1 min de lecture

Loi Macron en partie retoquée : les Verts se réjouissent de la décision du Conseil constitutionnel

REPLAY / RÉACTION - La partie sur l'enfouissement des déchets radioactifs dans la loi Macron devra repasser devant le Parlement. Une petite victoire pour les écologistes.

Le député écologistes et vice-président de l'Assemblée nationale Denis Baupin le 4 avril 2015.
Le député écologistes et vice-président de l'Assemblée nationale Denis Baupin le 4 avril 2015.
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Loi Macron en partie retoquée : les Verts se réjouissent de la décision des Sages
01:23
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze

Cela ressemble fort à une victoire des écologistes. L'enfouissement des rejets radioactifs à Bure, dans la Meuse, a été retoqué par le Conseil constitutionnel. Ce projet avait été glissé au dernier moment dans la tentaculaire loi Macron et les Sages considèrent que ce n'est pas sa place. L'objectif : ouvrir dans la Meuse une immense poubelle pour tous les déchets de la filière nucléaire, à 500 mètres sous terre

Pour que les travaux commencent, il faudra donc un nouveau débat au Parlement. Une proposition de loi sensible, qui arrivera un peu plus d'un an avant la présidentielle. Ce qui risque d'envenimer encore les relations entre socialistes et écologistes. 

Les Verts réclament un débat public

Le député Europe Ecologie - Les Verts, Denis Baupin se dit, pour sa part, "très satisfait". "Depuis des années, les écologistes refusent ce projet et souhaitent qu'il y est au moins un débat public s'il était mis en place". Dans ce débat public, ce que réclame le député EELV, c'est "une capacité à pouvoir réfléchir aux alternatives, aux conditions de sécurité" et pas que le projet "passe discrètement sans prendre en compte la démocratie, comme c'est l'habitude avec le lobby nucléaire."

Ça ne peut pas être simplement creuser un grand trou pour y enfouir toutes nos saloperies

Denis Baupin, député EELV

Pour Denis Baupin, c'est un sujet qui "mérite un véritable débat technique et éthique. La question est de savoir comment on traite le sujet. Ça ne peut pas être simplement creuser un grand trou pour enfouir toutes nos saloperies dans la croûte terrestre". Le Conseil Constitutionnel a aussi censuré une partie de la réforme des prud’hommes. Mais Manuel Valls assure que ces mesures reviendront au Parlement dans les prochains mois.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/