1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les Républicains : NKM et Laurent Wauquiez remplacés ?
2 min de lecture

Les Républicains : NKM et Laurent Wauquiez remplacés ?

Nicolas Sarkozy envisagerait de remplacer les deux vice-présidents du parti, devenus indésirables.

NKM, Nicolas Sarkozy et Laurent Wauquiez le 8 avril 2015 au siège de l'UMP.
NKM, Nicolas Sarkozy et Laurent Wauquiez le 8 avril 2015 au siège de l'UMP.
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
micros
La rédaction numérique de RTL

L'UMP devient "Les Républicains". Et, à la faveur de cette mue, Nicolas Sarkozy pourrait envisager d'autres grands changements. Selon Le Parisien, il souhaiterait pousser vers la sortie les numéros 2 et 3 de son parti, Nathalie Kosciusko-Morizet et Laurent Wauquiez

"NKM agace Sarkozy et le patron de l'UMP n'a qu'une confiance relative en Laurent Wauquiez, écrit le quotidien. Et l'on parle d'Eric Woerth ou de Luc Chatel pour leur succéder".

Parole trop libre et manque de confiance

La vice-présidente des Républicains, qui tiennent leur premier congrès ce samedi 30 mai, pourrait "quitter son poste si elle n'obtient pas des garanties sur sa liberté de parole, à laquelle elle tient mordicus, explique le quotidien. Il s'agirait, dans cette hypothèse, d'une séparation à l'amiable."

Et Laurent Wauquiez pourrait faire les frais de ce divorce. "Nicolas Sarkozy ne peut pas se séparer de l'un et garder l'autre. Et il a peur du manque de loyauté de Laurent Wauquiez", aurait expliqué un fidèle de l'ex-président au journal. Et d'expliquer que les Républicains ont "besoin d'une équipe de combat".

Woerth et Chatel évoqués

À lire aussi

Si l'absence de Nicolas Sarkozy au Panthéon cette semaine a été trés commentée, NKM ne s'est pas privée de s'y rendre, s'attirant les foudres de son patron. "Mercredi après-midi, Nicolas Sarkozy a laissé éclater sa colère froide contre NKM lors de la réunion de la commission exécutive du parti. L'ancienne ministre de l'Écologie, qui assistait aux cérémonies du Panthéon en tant que cheffe de l'opposition municipale à Paris, était absente", explique le Parisien

Tout ça va bientôt s'arrêter, ça va changer...

Nicolas Sarkozy

"À peine arrivé dans la salle, l'ancien président s'en est agacé : 'C'est la dernière commission exécutive de l'UMP et il y en a qui ont choisi d'aller au Panthéon ! Il y en a qui font des choix, parfois on se demande...'" L'ancien président aurait menacé : "De toute façon, tout ça va bientôt s'arrêter, ça va changer". 

Dans les couloirs de l'ex-UMP, rue de Vaugirard, les noms d'éventuels successeurs circuleraient déjà : ceux d'Éric Woerth et de Luc Chatel. "Mais à ce stade, rien n'est acté, précise le journal. 'Il y a une réflexion', temporise l'entourage de Sarkozy. Un membre de la direction attend de voir : 'Il a plutôt envie de bouger les choses sous le coup de l'énervement. Il est agacé. Mais est-ce qu'il le fera vraiment ?'". Réponse dans les prochaines semaines.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/