1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les Républicains : "C'est du temps perdu avec des traîtres", tacle Nadine Morano
1 min de lecture

Les Républicains : "C'est du temps perdu avec des traîtres", tacle Nadine Morano

RÉACTIONS - Le bureau politique des Républicains a renvoyé l'éventuelle exclusion des six responsables du parti devenus pro-Macron à l'automne.

Le logo du parti Les Républicains (illustration)
Le logo du parti Les Républicains (illustration)
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Les Républicains : le sort des "Macron-compatibles" en suspens jusqu'à l'automne
00:56
Julien Fautrat & Clarisse Martin

La rupture est-elle consommée entre Les Républicains et ses membres favorables à Emmanuel Macron ? Le bureau politique du parti, qui se réunissait mardi 11 juillet pour rendre des sentences disciplinaires n'a finalement pas tranché. Dans le viseur du mouvement ? Le premier ministre Édouard Philippe, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, celui de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin mais également les parlementaires Thierry Solère, Sébastien Lecornu et Franck Riester.

S'il a été décidé que Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu devaient être suspendus de leurs fonctions exécutives au sein du parti de la rue de Vaugirard par le secrétaire général Bernard Accoyer, il en va finalement de même pour les autres personnalités du parti devenues soutiens du chef de l'État. Il se sont "placés hors des règles du mouvement", est-il écrit dans un communiqué officiel.

Mais la décision ne semble satisfaire personne. "C'est beaucoup de temps perdu avec des traîtres", tacle Nadine Morano. Fabienne Keller, membre des Constructifs, voit cette décision d'un mauvais œil. "Un parti qui exclut est un parti qui est affaibli." Une commission, qui sera composée par les anciens ministres Patrick Ollier et Jean Leonetti ainsi que par Isabelle Le Callenec, actuelle vice-présidente des Républicains, va être chargée d'instruire les dossiers des six "accusés".

Le bureau politique a également été l'occasion de fixer, quasi-unanimement, la date de l'élection du nouveau chef du parti, qui se déroulera les 10 et 17 décembre grâce à un scrutin électronique. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/