1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Les Outre-mer font partie intégrante de l'histoire de notre pays", lance Olivier Mazerolle
2 min de lecture

"Les Outre-mer font partie intégrante de l'histoire de notre pays", lance Olivier Mazerolle

ÉDITO - L'éditorialiste rappelle l'importance économique, stratégique et politique que constituent les Outre-mer, souvent critiqués pour le coût élevé qu'ils représentent pour la métropole.

Le lanceur Soyouz à Kourou en Guyane française, le 24 mars 2015.
Le lanceur Soyouz à Kourou en Guyane française, le 24 mars 2015.
Crédit : AFP / JODY AMIET
"Les Outre-mer font partie intégrante de l'histoire de notre pays", lance Olivier Mazerolle
03:49

Les affrontements en Guyane et le discours ferme d'Emmanuel Macron, remettent de nouveau les DOM-TOM au cœur de l'actualité. C'est également l'occasion de rappeler à ces départements et territoires d'Outre-mer l'importance qu'ils représentent pour la métropole. "Il est vraiment souhaitable de mettre fin à la course du canard sans tête qu'on entend parfois, voire souvent : "Ces territoires coûtent chers, donnons-leur l'indépendance, bon débarras". Dire cela, c'est d'abord tourner le dos à l'histoire de la France", dénonce Olivier Mazerolle. 

"Les Outre-mer sont français de longue date, ils font partie intégrante de l'histoire de notre pays. Ils ont une importance stratégique. Ils répondent au désir de grandeur de la France, à sa volonté de peser sur le cours du monde, de rependre son modèle et sa pensée. Avec eux, la France est présente dans tous les océans de la planète et sur plusieurs continents. Elle partage des frontières terrestres et maritimes avec 28 pays, ce qui lui permet d'intervenir directement sur la marge des événements dans plusieurs régions du monde", souligne Olivier Mazerolle. 

Sans la Polynésie française, la France ne posséderait pas l'arme atomique

Olivier Mazerolle

Le prestige et la politique internationale sont primordiales pour la France, mais à cela s'ajoute une importance stratégique tangible, très concrète. "Par exemple, sans la Polynésie française, la France ne posséderait pas l'arme atomique. Elle n'aurait pas eu de territoires où procéder à ses essais nucléaires. Et aujourd'hui, la Guyane, proche de l'Équateur, constitue une base de lancement idéale pour les satellites, Ariane est un succès à la fois scientifique et commercial (...) Enfin, grâce au DOM-TOM, la France est la deuxième puissance maritime du monde, après les États-Unis. Elle possède 11 millions de kilomètres carrés de zone économique exclusive, 97% de cette zone reviennent au DOM-TOM. 

L'importance des DOM-TOM n'est pas à démontrer, malgré tout, ils coûtent assez cher parce qu'on "dépense mal", estime Olivier Mazerolle. "Comme en métropole, mais encore plus en Outre-mer, on dépense en allocation pour compenser, ou tenter de compenser, la pauvreté, mais c'est une spirale sans fin, dénoncée par plusieurs élus locaux", rappelle Olivier Mazerolle. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/