2 min de lecture Législatives 2017

Législatives 2017 : un candidat pose habillé en femme, EELV lui retire son investiture

Le 10 mai dernier, EELV a investi Douchka Markovic et son suppléant Thierry Schaffauser dans la 17e circonscription de Paris. Mais le parti a est revenu en arrière en voyant l'affiche de campagne.

Ecologie
Ecologie
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

C'est une affiche de campagne qui ne passe pas. Après avoir investi Douchka Markovic et son suppléant Thierry Schaffauser dans la 17e circonscription de Paris en vue des élections législatives, Europe Écologie-Les Verts a fait marche arrière lundi 15 mai. La faute à une photo de campagne où Thierry Schaffauser, travailleur du sexe syndiqué au Strass d'après sa biographie sur Twitter, pose travesti.

Mercredi 10 mai, jour de l'officialisation de l'investiture par le parti écologiste, ce dernier postait en effet cette affiche de campagne où il apparaît en robe longue et en perruque auburn. Son message ? "Avec Douchka Markovic, candidat(e)s pour la circo 75-17 à Paris. Défense des animaux, autodétermination de genre, droits des minorités".

Une affiche, bien qu'agrémentée du logo et du nom du parti, qui ne semble pourtant pas officielle si l'on en croit Douchka Markovic. Le lendemain de ce tweet, cette dernière s'est en effet indignée de cette photo : "Un visuel circule concernant mon éventuelle candidature sur la circonscription 17, je ne l'ai évidemment pas approuvé et il ne sera jamais utilisé". 

Pourtant le SMS envoyé au principal intéressé, et relayé par Streetpress, fait avant tout état d'un enjeu électoral. "Il y a un problème avec notre photo. Plusieurs personnes m’ont dit qu’on allait perdre des voix. Or, il y a un risque de descendre en dessous de 5% donc je veux refaire une photo plus soft. Car il y a trop d’enjeux. Je t’avertis en premier", avait-elle écrit.

À lire aussi
Des bulletins de vote dans une urne. Guyane
Législative partielle en Guyane : le candidat REM devance son adversaire LFI

Contacté par le média en ligne, Thierry Schaffauser ne comprend pas ce retournement de situation alors que cette affiche avait même été publiée sur le site d'EELV avant d'être supprimée. "Ma tenue ne lui posait d’ailleurs pas de problème pendant le shooting (...) Je voulais porter les causes d’auto-détermination de genre et sortir de la binarité homme et femme. Je revendique la même chose que Cécile Duflot : le droit de siéger en robe à l’Assemblée sans être ni sifflé ni discriminé", explique-t-il.

Mais cette histoire ne s'est pas arrêtée là. Si elle a dans un premier temps annoncé le retrait de sa candidature et sa démission d'Europe Écologie-Les Verts, Douchla Markovic est finalement revenue sur sa décision comme elle l'a dit dans un long post Facebook mis à jour le 13 mai.

Mais Thierry Schauffaser n'a pas connu le même sort. Le parti ayant décidé de supprimer son investiture et de nommer Alice Timsit en tant que suppléante dans cette 17e circonscription de Paris. Une nouvelle qui ne passe pas pour le militant LGBT : "On ne m'a donné aucune explication ni écrite ni orale. Ils disent que ma candidature n'est pas valide. Ça leur évite de parler de retrait d'investiture et d'avoir à se justifier. J'envisage un dépôt de plainte", a-t-il annoncé dans StreetPress.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Législatives 2017 EELV Export yahoo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants