1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Législatives 2017 - Baroin sur RTL : les élus LR se rapprochant du FN seront exclus
1 min de lecture

Législatives 2017 - Baroin sur RTL : les élus LR se rapprochant du FN seront exclus

INVITÉ RTL - Le maire de Troyes, qui conduira la campagne des Républicains pour les législatives, a lancé un avertissement à ses élus.

François Baroin, sénateur-maire (Les Républicains) de Troyes le 3 mai 2017
François Baroin, sénateur-maire (Les Républicains) de Troyes le 3 mai 2017
Crédit : Johanna Guerra / RTLNET
Présidentielle 2017 : François Baroin était l'invité de RTL
13:06
François Baroin sur RTL : "Le projet du Front national est dangereux"
01:03
François Baroin : "Le projet du Front national est dangereux"
13:13
Julien Absalon
Julien Absalon

La mise en garde est "très claire". Au micro de RTL, mercredi 3 mai, François Baroin a prévenu les élus du parti Les Républicains qui seraient tentés de soutenir ou faire des alliances avec le Front national. "Tous ceux qui se rapprochent du Front national seront exclus, pour la présidentielle et pour les législatives", a déclaré le maire de Troyes, désormais à la manœuvre de la campagne de la droite pour les législatives. "Même tarif" pour les élus qui tenteront "avant les législatives" de former une majorité présidentielle sous la houlette d'Emmanuel Macron.

Cette règle devrait donc, en principe, s'appliquer aux ténors de l'alliance LR-UDI (Bruno Le Maire, Xavier Bertrand ou Jean-Louis Borloo) qui pourraient être tentés d'entrer dans le gouvernement d'Emmanuel Macron. François Baroin est toutefois convaincu qu'ils ne franchiront pas le pas. "Ils feront un choix, ils sont libres. Je ne crois pas que ce soit le cas, ni pour l'un, ni pour l'autre, ni pour le troisième. Jean-Louis Borloo, pour parler de lui, appelle officiellement à soutenir les candidats LR-UDI (aux législatives, ndlr)".

Le nouveau leader des Républicains souhaite ainsi remettre en ordre son parti, bousculé par la cinglante défaite de François Fillon à la présidentielle : "Nous allons avoir une plateforme gouvernementale, nous allons offrir un projet de redressement et d'alternance sans équivoque, nous allons mener une campagne qui sera au fond la mère des batailles. Emmanuel Macron a gagné la bataille de l'ambiguïté. Il perdra la bataille de la clarté".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
pub
En Direct
/