2 min de lecture François Hollande

Le "Hollande bashing", gage de succès littéraire ?

DÉCRYPTAGE - À l'instar de "Merci pour ce moment", les livres critiques à l'encontre du président de la République obtiennent de bons résultats en librairies.

Juppé, Sarkozy ou Valls feraient mieux que Hollande en tant que président selon les Français.
Juppé, Sarkozy ou Valls feraient mieux que Hollande en tant que président selon les Français. Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Romain Renner
Romain Renner
Journaliste RTL

François Hollande fait vendre. Les succès d'édition des ouvrages consacrés au président de la République illustrent la popularité du "Hollande bashing" auprès des Français, qui ne lui accordent que 13% de bonnes opinions.

Outre le carton de Merci pour ce moment, de Valérie Trierweiler (plus de 500.000 exemplaires vendus), François Hollande a dû également faire face aux attaques en règle de ses anciennes ministres, Cécile Duflot (De l'intérieur : voyage au pays de la désillusion) et Delphine Batho (L'insoumise).

Les malheurs de François Hollande

Ces deux derniers ouvrages, plus politiques, ne sont pas devenus des phénomènes d'édition mais connaissent tout de même un succès appréciable. Delphine Batho se place actuellement au 31ème rang des meilleures ventes sur le site de La Fnac, tandis que Cécile Duflot, dont le livre est sorti en septembre, figure toujours dans le top 100 et s'est écoulé à plusieurs milliers d'exemplaires.

Selon Le Canard enchaîné, l'ancien conseiller du chef de l'État, Aquilino Morelle, aurait touché une avance de 70.000 euros pour son livre consacré à François Hollande. Un écrit qui ferait, selon des propos lui étant attribués, "trembler" le chef de l'État. Une nouvelle preuve que les malheurs et mésaventures du Président passionnent les Français. 

Les présidents visés

À lire aussi
François Hollande, le 7 mai 2019 à Paris diplomatie
Offensive turque en Syrie : François Hollande évoque trois moyens de pression

Bien plus en tout cas que les ouvrages seulement consacrés à sa personnalité. La dizaine de livres parus après sa victoire à la présidentielle de mai 2012, s'ils se sont bien vendus, n'ont pas été de grands succès d'édition. Au cours du premier semestre 2012, le nom de François Hollande avait permis de vendre plus de 95.500 livres. Celui de Nicolas Sarkozy ameutait près de 160.000 lecteurs. Des chiffres divulgués par Le Lab après addition des dix meilleures ventes d'ouvrages étant consacrés aux anciens et actuel locataire de l'Élysée.

Mais il serait faux de voir François Hollande en victime de la prose de ses contemporains. La fonction de président de la République semble être un appel à la critique et l'édition, la meilleure arme pour y parvenir. François Mitterrand, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy ont notamment fait les frais de la verve de nombreux journalistes ou anciens proches.

Parmi eux figurent Mitterrand et les 40 voleurs (plus de 900.000 exemplaires vendus), Accusé Chirac, levez-vous ! ou encore Chronique du règne de Nicolas Ier. Des coups durs que chaque responsable politique doit être prêt à encaisser. Et de jolis chèques à la clé pour leurs auteurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Hollande Valérie Trierweiler Cécile Duflot
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants