1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Le basculement du Sénat est "une cinglante défaite pour Hollande", selon Luc Chatel
1 min de lecture

Le basculement du Sénat est "une cinglante défaite pour Hollande", selon Luc Chatel

REPLAY - Le secrétaire général de l'UMP estime que la victoire de l'opposition au Sénat est "un signe de reconquête" pour son parti.

Luc Chatel invité du Grand Jury RTL/ Le Figaro/ LCI
Luc Chatel invité du Grand Jury RTL/ Le Figaro/ LCI
Crédit : RTL / Félix de Malleray / Abacapress
Le Grand Jury du 28 sept. 2014
53:58
Marie-Pierre Haddad

"Le Sénat a basculé à droite", annonce Luc Chatel. Ravie pour la première fois par la gauche en 2011, la Haute assemblée retourne sous l'égide de l'UMP à la faveur du renouvellement de la moitié de ses sièges ce dimanche 28 septembre. L'opposition devrait récupèrer l'institution "avec une vingtaine de sièges d'avance", estime le secrétaire général de l'UMP au Grand Jury RTL/ Le Figaro/ LCI.

Cette "vague bleue", comme la qualifie Luc Chatel est "un événement politique majeur et une défaite cinglante pour François Hollande et son gouvernement". 

Le basculement du Sénat à droite est une nouvelle sanction vis-à-vis du gouvernement

Luc Chatel, secrétaire général de l'UMP

"Quand vous avez le maire de Tulle qui est battu et que l'UMP emporte deux sièges sur deux dans le département, c'est un signal fort. Nous aurons besoin d'un Sénat de combat contre le gouvernement", estime Luc Chatel.

"C'est une nouvelle sanction vis-à-vis du gouvernement et un signe de reconquête pour notre famille politique", ajoute-t-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi


 

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/