1 min de lecture Syndicats

La CGT de Philippe Martinez revendique "l'unité syndicale"

Pour son premier 1er mai à la tête de la CGT, Philippe Martinez a présenté cette journée comme l'occasion pour les salariés, retraités et demandeurs d'emploi de se "faire entendre".

Philippe Martinez sous la bannière CGT lors d'une manifestation à Paris, le 29 janvier 2015.
Philippe Martinez sous la bannière CGT lors d'une manifestation à Paris, le 29 janvier 2015. Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
Yannick Sanchez
et AFP

Alors que la veille, un sondage faisait état de la défiance des Français à l'égard des syndicats, le secrétaire général de la CGT a choisi de faire bonne figure en prônant l'unité syndicale.

"C'est un 1er mai marqué par l'unité syndicale puisqu'on est quatre organisations syndicales à défiler ensemble", avec "le syndicat étudiant Unef et des organisations de jeunesse", a déclaré le secrétaire général de la CGT sur France 2, même si FO et la CFDT célèbrent de leur côté cette journée des travailleurs.

Ce dernier reconnaît néanmoins une "configuration différente de la précédente" puisqu'il n'y a "pas toutes les organisations syndicales" et "effectivement il y a besoin de continuer à travailler pour essayer de rassembler" admet-il.

Bernard Thibault, l'ancien numéro un de la CGT a jugé qu'il y avait "trop de syndicats en France" et plaidé pour "une unification du mouvement syndical".

Je vois revenir des bénéfices dans les entreprises, je vois augmenter des dividendes pour les actionnaires, mais rien pour les salariés

Philippe Martinez
Partager la citation
À lire aussi
Jacques Toubon, le défenseur des droits, en septembre 2016 à Paris syndicats
Travail : 1 personne syndiquée sur 2 se dit discriminée, selon le Défenseur des Droits

"Il y a une vraie tension sociale, on est confronté à des salariés qui donnent beaucoup pour leur entreprise et en retour c'est 0% d’augmentation de salaire, c'est de la flexibilité à outrance". D'où des grèves pour les salaires notamment, souligne Philippe Martinez.

"Il y a besoin de ces mobilisations pour se faire entendre", "il faut fédérer toutes ces luttes", assure-t-il.
À François Hollande qui prédit le retour de la croissance, le secrétaire général de la CGT a répondu ne pas avoir "les mêmes lunettes". "Je vois revenir des bénéfices dans les entreprises, je vois augmenter des dividendes pour les actionnaires, mais rien pour les salariés".

La crise du syndicalisme continue de s'accroître, aujourd'hui en France, seuls 7% des salariés sont syndiqués.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syndicats Cgt CFDT
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7777530831
La CGT de Philippe Martinez revendique "l'unité syndicale"
La CGT de Philippe Martinez revendique "l'unité syndicale"
Pour son premier 1er mai à la tête de la CGT, Philippe Martinez a présenté cette journée comme l'occasion pour les salariés, retraités et demandeurs d'emploi de se "faire entendre".
https://www.rtl.fr/actu/politique/la-cgt-de-philippe-martinez-revendique-l-unite-syndicale-7777530831
2015-05-01 10:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/VU3dVN2br3vmeFc1xsqI4g/330v220-2/online/image/2015/0203/7776439637_000-arp4086681.jpg