1 min de lecture Présidentielle 2017

Alain Duhamel : "Ces primaires à gauche sont une épine dans le pied de François Hollande"

REPLAY / ÉDITO - Daniel Cohn-Bendit et plusieurs intellectuels de gauche réclament la tenue de primaires en vue des présidentielles de 2017. Une demande qui pourrait engendrer des divisions à gauche et nuire à François Hollande.

DUHAMEL_245x300 L'Edito d'Alain Duhamel Alain Duhamel iTunes RSS
>
Alain Duhamel : "Ces primaires à gauche sont une épine dans le pied de François Hollande" Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alain Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

Daniel Cohn-Bendit et plusieurs intellectuels renommés de gauche publient une pétition à la Une de Libération, ce lundi, pour réclamer l'organisation d'une primaire à gauche en vue des présidentielles de 2017. En apparence, il s'agit d'un simple exercice démocratique dans lequel les auteurs demandent des débats, des idées neuves... Mais "en réalité, ils attaquent point par point, François Hollande, Manuel Valls, le gouvernement sur chacun des compartiments de son action" préviens Alain Duhamel. "Tout cela ressemble quand même à : Comment faire pour avoir à gauche un autre candidat que François Hollande ?

Mais la pétition a-t-elle une chance de réussir ? Pour qu'il y ait à gauche des primaires, "cela voudrait dire que tous les candidats de gauche acceptent de participer et puis ça voudrait dire ensuite que tous les candidats de gauche qui ne gagneraient pas cette primaire acceptent de se mettre au service de celui qui l'aurait gagnée." Une hypothèse improbable pour Alain Duhamel. D'un autre côté, l'éditorialiste voit mal le président de la République, occupé par le chômage et la lutte contre le terrorisme, prendre le temps de faire campagne pour les primaires.

Cette pétition risque néanmoins d'avoir des conséquences pour la gauche :"2016 devait être une année de division et de querelles à droite. Comme les choses partent, il y aura des divisions à droite mais il y aura aussi des divisions à gauche." Et si elles ne s'organisent pas, cela légitimera toutes les petites candidatures qui risquent de diviser l'électorat de gauche. "Ces primaires à gauche sont une épine dans le pied de François Hollande"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Daniel Cohn-Bendit Primaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781217518
Alain Duhamel : "Ces primaires à gauche sont une épine dans le pied de François Hollande"
Alain Duhamel : "Ces primaires à gauche sont une épine dans le pied de François Hollande"
REPLAY / ÉDITO - Daniel Cohn-Bendit et plusieurs intellectuels de gauche réclament la tenue de primaires en vue des présidentielles de 2017. Une demande qui pourrait engendrer des divisions à gauche et nuire à François Hollande.
https://www.rtl.fr/actu/politique/l-edito-d-alain-duhamel-du-11-janv-2016-7781217518
2016-01-11 19:22:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/I1W1G4e4ccL6GonXmyhJNw/330v220-2/online/image/2014/0422/7771346747_alain-duhamel.jpg