1 min de lecture JO 2024

JO 2024 : Anne Hidalgo compte sur Nicolas Sarkozy pour soutenir la candidature de Paris

La maire de Paris souhaite dépasser les clivages politiques pour obtenir l'investissement du chef des Républicains sur le dossier, selon "Le Monde".

La maire de Paris Anne Hidalgo avec Nicolas Sarkozy
La maire de Paris Anne Hidalgo avec Nicolas Sarkozy Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

Une union sacrée à des fins olympiques ? Anne Hidalgo compte bien rallier l'ensemble de la classe politique pour renforcer la candidature de Paris à l'organisation des JO 2024. Le Monde révèle ainsi que la maire de Paris a rencontré Nicolas Sarkozy le 5 avril dernier, dans les bureaux du patron des Républicains pour solliciter son aide et obtenir de nouveaux soutiens à l'international.

Fort d'un répertoire diplomatique notable, l'ancien chef de l'État pourrait peser dans la balance. Et Anne Hidalgo compte bien en profiter. "Cela nous paraissait évident de le solliciter, pour savoir comment il pouvait être utile à sa ville, son pays. Il a été très positif", confie la maire de la capitale au Monde.

Annonce le 13 septembre 2017

Cette coalition inter-groupes vise également à préparer la candidature de Paris en fonction de tous les scénarios plausibles à l'issue de la présidentielle 2017. "Il faut éviter que l'alternance possible en 2017 ne soit un obstacle (…)", confie Jean-François Martins, adjoint aux sports à la mairie de Paris. Dans tous les cas, jouer l'apaisement aura du bon, même si ça n'est visiblement pas gagné dans les rangs de la droite : "Sarkozy a dit oui à Hidalgo uniquement pour contrarier Nathalie Kosciusko-Morizet qu'il ne supporte plus", lance un conseiller de la mairie de Paris étiqueté Les Républicains.

Anne Hidalgo est pour l'instant parvenue à convaincre Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, de l'importance de la candidature parisienne pour 2024. Cette dernière a désigné Pierre-Yves Bournazel, conseiller régional d'Île-de-France, pour prendre en charge le dossier. Anne Hidalgo a jusqu'au 13 septembre 2017, jour de l'annonce de la ville-hôte, pour faire bouger les lignes et convaincre jusqu'aux écologistes, opposés au coût des Jeux, du bien-fondé de l'événement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
JO 2024 Anne Hidalgo Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants