2 min de lecture Offensive à Gaza

Hollande appelle à agir pour mettre fin aux massacres

Le président français François Hollande a appelé à "agir" pour mettre fin aux "massacres" à Gaza en marge d'une cérémonie à Liège.

Des immeubles détruits à Rafah
Des immeubles détruits à Rafah Crédit : MAHMUD HAMS / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

François Hollande hausse le ton à l'encontre d'Israël après la frappe sur une école de Rafah placée sous protection de l'ONU où des réfugiés palestiniens ont perdu la vie. Le président français a appelé à "agir" pour mettre fin aux "massacres" à Gaza en marge d'une cérémonie à Liège (est) pour commémorer la Première Guerre mondiale.

"Quand je vois ce qui se passe pour les Chrétiens d'Irak, les minorités en Syrie, les massacres tous les jours. Ce qui se produit également comme massacres à Gaza. Vingt six jours de conflit, nous devons agir", a plaidé le chef de l'Etat français. "Quand il se passe ce qui se passe en Ukraine, quand nous savons qu'il y a des massacres tous les jours au Proche et au Moyen-Orient, nous devons agir", a-t-il insisté.

L'Europe doit "regarder en face" la situation

Pour François Hollande, l'Europe doit "être à l'action, à l'initiative au plan international" et les Européens ne "pas laisser penser que d'autres vont le faire à (leur) place". "Il n'y a pas un gendarme du monde", a-t-il enchaîné, "il y a le monde qui est organisé avec les Nations unies pour faire prévaloir le droit et il y a l'Europe qui doit être un continent de paix, pas simplement pour elle-même mais pour le monde entier".

À lire aussi
gaza conflit israélo-palestinien
Gaza : les blessés de guerre sont en majorité des enfants

L'Europe, a souligné François Hollande, "doit regarder en face" la situation sur l'autre rive de la Méditerranée car "le terrorisme, la violence, tout cela peut se propager, se transposer".

Des réactions de plus en plus dures vis à vis de l'État hébreu

La France et l'Elysée n'ont cessé de hausser le ton ces derniers jours face à la situation à Gaza et aux bombardements d'écoles gérées par l'ONU. Avant François Hollande, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius avait ainsi déjà employé le mot de "massacre" à propos des civils de Gaza, estimant que le droit "total" d'Israël à la sécurité ne le "justifie pas".

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avait qualifié dimanche de "nouvelle violation flagrante du droit humanitaire international" le bombardement ayant touché une école de l'ONU à Rafah et tué au moins dix Palestiniens. Principal allié d'Israël, les États-Unis se sont également dits "consternés" par un "bombardement honteux". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Offensive à Gaza Israël Proche-Orient
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7773586884
Hollande appelle à agir pour mettre fin aux massacres
Hollande appelle à agir pour mettre fin aux massacres
Le président français François Hollande a appelé à "agir" pour mettre fin aux "massacres" à Gaza en marge d'une cérémonie à Liège.
https://www.rtl.fr/actu/politique/hollande-appelle-a-agir-pour-mettre-fin-aux-massacres-7773586884
2014-08-04 16:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/bvSDMZw_aN1KZpIdxVbhsg/330v220-2/online/image/2014/0804/7773586950_000-ts-nic6357950.jpg