1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Hénin-Beaumont : la mairie et le Secours populaire s'écharpent sur le marché de Noël
2 min de lecture

Hénin-Beaumont : la mairie et le Secours populaire s'écharpent sur le marché de Noël

INTERVIEWS - La présidente du Secours populaire du Pas-de-Calais a déclenché la colère de la mairie frontiste en l'accusant d'avoir écarté son association du marché de Noël pour des raisons politiques. Depuis, la municipalité l'opposition et l'association s'accusent mutuellement de manipulation.

Steeve Briois, vice-président du Front national, le 11 novembre 2013 à Henin-Beaumont
Steeve Briois, vice-président du Front national, le 11 novembre 2013 à Henin-Beaumont
Crédit : AFP / DENIS CHARLET
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

"Pour le moment on ne communique pas sur Hénin-Beaumont", esquive-t-on au Secours populaire du Pas-de-Calais. Interrogée par RTL.fr, la section départementale de l'association affirme pourtant être en contact avec la mairie depuis que son antenne locale à Hénin accuse la mairie de socialiste de rétorsion politique. Tout est parti d'un communiqué du Secours populaire dans lequel Dorothée Fizazi, la présidente de l'association héninois, accuse ouvertement la mairie de Steeve Briois d'écarter son association du marché de Noël par rétorsion politique. Dorothée Fizazi affirme, dans ce document, être victime "d'une vengeance politique" et "d'un règlement de compte" pour son engagement au Parti communiste.

Du côté de la mairie d'Hénin, les propos de Dorothée Fizazi ont été assez mal reçus. "Le Secours populaire a toujours le droit à tout ce qu'il demande", rétorque Christopher Szczurek adjoint à la vie culturelle d'Hénin-Beaumont. Pour des raisons budgétaires, le marché de Noël ne pouvait pas être à d'autres associations que celles de l'année précédente ; le Secours populaire n'ayant pas été présent en 2014, il n'a pas été contacté pour l'année 2015. Le mail adressé à la responsable du Secours populaire peut paraître surprenant puisqu'un petit tacle à l'adresse du Parti communiste suit l'explication apportée au refus de la mairie.

Le mail d'explications de Christopher Szczurek à la responsable du Secours populaire d'Hénin Beaumont.
Le mail d'explications de Christopher Szczurek à la responsable du Secours populaire d'Hénin Beaumont.
Crédit : Capture mail

Après avoir expliqué que le budget de la mairie ne permettait pas d'accueillir des associations supplémentaires, l'adjoint de Steeve Briois se fend d'une remarque surprenante pour conclure son message : "Je vous invite donc, pour l'année prochaine, à demander à David Noël [responsable du Parti communiste à Hénin] de ne plus se prononcer contre le budget du marché de Noël à l'occasion du budget 2016". Des propos que Christopher Szczurek "assume complètement". L'élu municipal Front national accuse même l'association caritative de sa commune de mélanger les genres. "La première fois qu'on s'est rendu dans le local du Secours populaire, il y avait des affiches du Parti communiste aux murs, ce qu'on ne tolérerait pas pour d'autres partis ou d'autres associations", glisse-t-il à RTL.fr.

"C'est complètement absurde comme justification, ça ne tient pas la route", s'emporte le responsable local du PC David Noël avant de poursuivre, "on est vraiment dans un acte de rétorsion d'un parti politique". Pour l'élu d'opposition, la mairie favorise les organisations qui lui sont plus ouvertement favorables : "Tout ce qu'ils veulent c'est des associations à leur botte".

La proximité du Parti communiste et du Secours populaire

À lire aussi

Le militant PC bat en brèche l'excuse des dates butoirs dépassées avancée par la mairie, tout comme la présidente du Secours populaire d'Hénin-Beaumont. "On m'a dit que les dates des inscriptions étaient dépassées mais on m'avait adressé un courrier les années précédentes.", s'étonne encore Dorothée Fizazi. Elle reconnaît que la mairie avait pourtant accédé à toutes ses demandes jusqu'à présent. Elle avance que la municipalité s'était acharnée sur l'ancienne présidente de son association, qui n'était autre que la compagne de David Noël.

Des faits qui viennent alimenter les accusations d'entrisme de la mairie frontiste. Le conflit qui avait opposé La ligue des droits de l'homme et Steeve Briois peu après l'élection du maire FN d'Hénin alimente les doutes sur les intentions de la mairie. Dorothée Fizazi déclare avoir interpellé la préfecture du Pas-de-Calais à ce sujet et discute en ce moment avec la Fédération départementale du Secours populaire pour un éventuel recours auprès du tribunal administratif.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/