1 min de lecture Manifestations

Guyane : "Nous sommes traités plus bas que terre", s'emporte une habitante

Emmanuel Macron est arrivé en Guyane dans un climat très tendu, six mois après un mouvement social qui avait paralysé le territoire français.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi
>
"Nous sommes traités plus bas que terre" : la colère d'une guyanaise lors de la visite de Macron Crédit Image : Jody Amiet / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Vincent Derosier et Léa Stassinet

Six mois après la grève générale qui avait paralysé la Guyane, la tension n'est pas retombée. Et les Guyanais n'ont pas hésité à le faire savoir, en manifestant le jour de l'arrivée d'Emmanuel Macron sur le territoire, le 26 octobre. "Nous sommes traités plus bas que terre, nous ne sommes pas des chiens", s'emporte Nadine, une habitante présente pour exprimer son mécontentement.

"Nous sommes entre guillemets des citoyens français, je me pose encore la question de qui je suis. Pas de soins, pas d'hôpitaux, quand on fait un AVC on crève ici !", s'insurge-t-elle. "Quand nous avons fait la grève pendant un mois plein, personne ne nous a entendu. Et vous voulez qu'on continue à rester gentils ? J'ai 52 ans, rien n'a évolué dans mon pays depuis", déplore Nadine.

Si certains, comme elle, ont manifesté pacifiquement, des violences ont éclaté à Cayenne le soir-même, entre les forces de l'ordre et les manifestants du collectif Pou Lagwiyann Dékolé (Pour que la Guyane décolle, ndlr). Cinq personnes ont été interpellées, a indiqué le procureur Éric Vaillant. Un gendarme mobile et un policier ont été légèrement blessés. Pendant plusieurs heures, les forces de l'ordre ont tiré des gaz lacrymogènes destinés au départ à disperser un rassemblement devant la préfecture de Guyane.

À lire aussi
Des manifestants lors de la marche pour le climat à Paris le 13 octobre 2018 climat
Marche pour le climat : 14.500 personnes défilent à Paris

En réponse, des jeunes pour la plupart cagoulés ont lancé des cocktails Molotov et des projectiles, notamment aux abords du commissariat. Des poubelles ont également été incendiées. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Guyane Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790695305
Guyane : "Nous sommes traités plus bas que terre", s'emporte une habitante
Guyane : "Nous sommes traités plus bas que terre", s'emporte une habitante
Emmanuel Macron est arrivé en Guyane dans un climat très tendu, six mois après un mouvement social qui avait paralysé le territoire français.
https://www.rtl.fr/actu/politique/guyane-nous-sommes-traites-plus-bas-que-terre-s-emporte-une-habitante-7790695305
2017-10-27 09:51:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/eq_fN9X8TwYn3TlqWH_0lg/330v220-2/online/image/2017/0328/7787856207_guyane.jpg