1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Guerre en Ukraine : l'association Stand With Ukraine porte plainte contre Ségolène Royal
2 min de lecture

Guerre en Ukraine : l'association Stand With Ukraine porte plainte contre Ségolène Royal

Ségolène Royal a nié certains crimes de guerre effectués par la Russie avant de s'excuser. L'association de soutien au peuple ukrainien, Stand With Ukraine, a décidé de porter plainte.

Ségolène Royal, le 2 décembre 2017
Ségolène Royal, le 2 décembre 2017
Crédit : Jacques Witt/SIPA
L'association Stand With Ukraine porte plainte contre Ségolène Royal
00:05:37
- édité par Robinson Hollanders

Ségolène Royal a remis en doute certains crimes commis par l'armée russe en Ukraine, notamment le bombardement de la maternité à Marioupol, avant de s'excuser pour ses propos. Aline Le Bail-Kremer est porte-parole de l'association Stand With Ukraine, en soutien au peuple ukrainien, "ça ne passe toujours pas parce que les excuses n'en sont pas. Elles ne sont pas claires et elle ne nous dit toujours pas ce qui s'est passé à Marioupol, dans la maternité, et à Boutcha."

L'association porte plainte contre la candidate à la présidentielle de 2007, "la plainte sera déposée ce soir avec famille et proches de victimes auxquelles Ségolène Royal, à heure de grande écoute, de sa posture de femme politique qui a prétendu à de hautes fonctions, à nier le statut de victime. Ça ne passe pas, ça ne passe pas pour les familles, ça ne passe pas pour les proches, ça ne passe pas pour les soutiens."

"Ce ne sont pas des excuses"

Aline Le-Bail Kremer tient à rappeler que "dans les excuses qui ont été citées par Libération, cet après-midi, elle nous explique aussi à nouveau que le théâtre de Marioupol était vide au moment du bombardement. Rappelons tout de même qu'à Marioupol, il y a eu d'innombrables victimes documentées, constatées par des journalistes, par des ONG, par des institutions internationales. Et à nouveau, elle met en doute, elle sème le doute."

"Ce ne sont pas des excuses, en réalité. C'est un discours plus subtil et plus diffus qu'il y a quelques jours, certes, mais il y a un problème dans le récit et on veut savoir. Parce que, manifestement, elle a des sources auxquelles à peu près toute la presse internationale n'a pas accès", indique-t-elle.

À écouter aussi

Quant à Eric Zemmour qui a salué "le courage" de Ségolène Royal, Aline Le-Bail Kremer s'insurge, "quel courage y a-t-il à aller piétiner l'honneur, la mémoire des familles de la victime et des proches d'une jeune femme qui a été assassinée avec son bébé dans une maternité par les forces russes ? Quel courage y a-t-il de près ou de loin à aller piétiner cette mémoire-là ? Il n'y en a aucun doute, ce n'est absolument pas courageux, bien au contraire."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.