1 min de lecture Vidéo

Gérald Darmanin sur RTL : "Il y a trop d'aides sociales en France"

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Action et des Comptes publics précise qu'il n'était pas en "contradiction avec Bruno Le Maire" et assure que les "prestations sociales individualisées" seront réformées.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Gérald Darmanin était l'invité de RTL Crédit Image : Kathleen Franck / RTL.fr | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Marie Zafimehy
Journaliste

"Il n'y a pas de contradiction avec Bruno Le Maire." Invité de RTL mardi 29 mai, Gérald Darmanin a assuré que les "prestations sociales individuelles" ne diminueraient pas. Le ministre de l'Action et des Comptes publics a cependant confirmé qu'il y avait "trop" d'aides sociales en France. "J'ai souligné qu'il fallait revoir le système d'aides sociales sans toucher aux aides sociales individualisées".

Gérald Darmanin distingue les deux types de prestations sociales : celles qui relèvent de la "solidarité nationale" comme le minimum vieillesse, et celles qui sont versées aux personnes dans l'attente de trouver un travail. Concernant ces dernières, "il y a une multiplicité d'allocations qui sont parfois contradictoires dans leur objectif", regrette le ministre. Pour pallier ce problème, le gouvernement souhaite mettre en place une "aide sociale unique" pour "mieux inciter" à la recherche d'emploi.

La prime d'activité pourrait être réformée

La prime d'activité, destinée à encourager les chômeurs français à retrouver un travail, est également dans le viseur du ministre qui n'exclut pas de réformer son attribution et son mode de calcul. "On a un système qui fonctionne assez mal", explique-t-il. "En 2016 quand la prime d'activité a été créée, c'était 4 milliards d'euros. Aujourd'hui, c'est 6, alors qu'on a une croissance économique et des créations d'emplois".

Enfin, le ministre a confirmé que le gouvernement travaillait à une "contemporanisation des APL" pour mieux adapter leur versement aux besoins des Français. "Il y aura des gens qui toucheront des APL au moment où ils devront les toucher." L'objectif est d'éviter les problèmes de trésorerie et les situations dans lesquelles certaines personnes "touchent les APL alors qu'elles ne le méritent pas".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Politique sociale Gérald Darmanin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants