1 min de lecture Fusillade usa

Fusillade à Orlando : le message maladroit de François Hollande en hommage aux victimes

Les internautes ont largement pointé du doigt le soutien de François Hollande qui a évoqué la possibilité de "choisir son orientation sexuelle".

François Hollande
François Hollande Crédit : SIPA
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

49 victimes et 53 blessés. C'est le bilan de la fusillade la plus meurtrière aux États-Unis survenue dimanche 12 juin dans une boîte de nuit d'Orlando, en Floride. Naturellement, François Hollande a condamné "avec horreur" cette tuerie en exprimant "le soutien de la France au peuple américain". Une première réaction où le président de la République ne mentionne en aucun cas le caractère homophobe de cette attaque revendiquée par l'État islamique

Face à ces nombreuses réactions, François Hollande a posté un nouveau message lundi 13 juin. "L'effroyable tuerie homophobe d'Orlando a frappé l'Amérique et la liberté. La liberté de choisir son orientation sexuelle et son mode de vie." Encore raté pour le chef de l'État. Bon nombre d'internautes lui ont alors fait remarquer que la sexualité n'était pas un "choix", comme il a pu l'écrire.

Une maladresse cependant très rapidement corrigé par le service de communication de l'Élysée. "La liberté de vivre son orientation sexuelle et de choisir son mode de vie", a-t-il écrit dans un second tweet. Trop tard cependant alors qu'Internet a bien entendu immortalisé cette erreur. 

François Hollande condamne la tuerie homophobe d'Orlando de manière maladroite. Crédits : Capture Twitter |
2 >
François Hollande condamne la tuerie homophobe d'Orlando de manière maladroite. Crédits : Capture Twitter |
François Hollande a rectifié en remplaçant le mot choisir par le mot vivre
1/1
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fusillade usa Orlando États-Unis
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants