2 min de lecture Front national

Front National : les propos de Jean-Christophe Cambadélis sur les musulmans démentis par Florian Philippot

REPLAY / RÉACTION - Le premier secrétaire du Parti socialiste a fait remarquer que si le FN était élu, 4 millions de Français musulmans seraient expulsés.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Front National : les propos de Jean-Christophe Cambadélis démentis par Florian Philippot Crédit Image : GUILLAUME SOUVANT / AFP | Crédit Média : Benjamin Sportouch | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL et Benjamin Sportouch

Jean-Christophe Cambadélis n'est pas tendre avec le parti dirigé par Marine Le Pen. "Si le Front national arrive au pouvoir, il appliquerait son programme et raccompagnerait à la frontière quatre millions de Français musulmans", a déclaré le premier secrétaire du Parti socialiste sur RTL, lundi 24 août.

Une attaque qui précède d'une semaine l'université d'été de La Rochelle, le grand rendez-vous de rentrée des socialistes. Avec cette réplique, il espère souder son camp contre un adversaire commun. Et en ce moment, ils ne sont pas au meilleur de leur forme concernant l'unité.

Des raisons de calendrier ont également joué. À quatre mois des régionales, à un an et demi des présidentielles, une attaque en direction du Front national sur ces sujets peut être utile. Le Parti socialiste est en effet convaincu que l'immigration et l'identité seront des thèmes majeurs de la campagne de 2017. La droite est très présente sur ces thématiques. La gauche, elle, a du mal à faire entendre sa différence.

Une attitude dénoncée par Florian Philippot

L'opportunisme pourrait aussi être une explication. Le FN est en pleine crise familiale depuis l'exclusion de Jean-Marie Le Pen. Tirer sur l'ambulance est une stratégie assez courante. De son côté, Florian Philippot, numéro 2 du parti, dément ces possibles expulsions massives. Il voit plutôt une démarche électoraliste et un aveu de faiblesse.

Je pense que nos compatriotes musulmans ne tomberont pas dans ce panneau

Florian Philippot
Partager la citation
À lire aussi
Un logo du Front national (Illustration) justice
Le FN condamné à 18.750 euros d'amende pour ses "kits de campagne"

"Le Parti socialiste est voué à avoir un électorat de plus en plus réduit. Il peut essayer de remplacer le vote populaire, qu'il n'a plus effectivement, par un vote d'addition de communautés", a résumé Florian Philippot. Le vice-président du parti dirigé par Marine Le Pen a fait remarquer que cette stratégie ne marchera pas. "Je pense que nos compatriotes musulmans ne tomberont pas dans ce panneau. Ce sont des Français comme les autres et, comme les autres, ils attendent des réponses de fond", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Jean-Christophe Cambadélis Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants