1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. François Hollande rend hommage aux enfants déportés d'Izieu
2 min de lecture

François Hollande rend hommage aux enfants déportés d'Izieu

"La barbarie n'a pas d'âge, pas de couleur, pas de limite", a lancé le chef de l'Etat à Izieu, où furent raflés 44 enfants juifs en 1944.

Archive
Archive
Crédit : CARSTEN KOALL / GETTY IMAGES EUROPE / GETTY IMAGES
La rédaction numérique de RTL & AFP

Vingt ans après François MitterrandFrançois Hollande s'est rendu à Izieu (Ain), pour rendre hommage aux 44 enfants juifs déportés le 6 avril 1944

"Je suis là pour les enfants d'Izieu, et pour les 11.000 enfants et les 64.000 adultes déportés en France pendant la Seconde guerre mondiale, a déclaré le président. Je suis là pour eux et tous les enfants martyrisés partout dans le monde, victimes du fondamentalisme religieux qui s'empare des peurs". 

Le symbole de la mémoire et de la fraternité

François Hollande

"Nous sommes une fois encore réunis dans un lieu de drame, cette maison qui fut hier le théâtre d'une tragédie abominable et qui est aujourd'hui le symbole de la mémoire et de la fraternité", a déclaré le chef de l'Etat. Il est le premier président de la République à se rendre à l'ancienne colonie de vacances d'Izieu transformée en musée de la mémoire, depuis la visite, le 24 avril 1994, de François Mitterrand. Celui-ci en avait fait un des "grands projets" de sa présidence.

Hommage aux étudiants tués au Kenya

"Le mal ne s'est pas arrêté aux portes de cette maison, il renaît chaque fois que des idéologies totalitaires ou des fondamentalismes religieux s'emparent des passions et des peurs", a-t-il averti. Et de rappeler "les 150 étudiants, chrétiens pour la plupart, massacrés par des fanatiques" au Kenya

À lire aussi

"En Syrie, en Irak, au moment où je m'exprime, des minorités sont pourchassées pour leur religion, leurs origines, leur tradition, des hommes, des femmes, des enfants. Au Nigeria, des enfants, des jeunes filles sont enlevés, violés et exécutés par une secte qui tue des musulmans au prétexte de l'islam", a souligné François Hollande.

"A chaque fois, a-t-il poursuivi, ce sont des juifs qui sont tués parce qu'ils sont juifs, des chrétiens parce qu'ils sont chrétiens. Et des musulmans, parce qu'ils sont musulmans", a lancé le chef de l'Etat.

Les Français doivent se rassembler

Évoquant les "épreuves terribles" des attentats meurtriers de début janvier à Paris, il a appelé les Français une nouvelle fois à "plus que jamais (se) réunir et (se) rassembler".

S'adressant à ceux qui ont exprimé "leurs doutes" lors des élections départementales marquée par une forte poussée du Front national, il a mis en garde contre "le repli et l'isolement qui sont toujours des poisons mortels pour une nation".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.