3 min de lecture Manuel Valls

Benjamin Sportouch : "Hollande a réussi l'exploit de se mettre à dos Manuel Valls"

ÉDITO - Benjamin Sportouch revient sur les conséquences du livre-confidences du chef de l'État sur le couple exécutif.

Alain Duhamel L'Edito d'Alain Duhamel Alain Duhamel
>
Benjamin Sportouch : "Hollande a réussi l'exploit de se mettre à dos Manuel Valls" Crédit Média : Alain Duhamel | Durée : | Date : La page de l'émission
Benjamin Sportouch
Benjamin Sportouch Journaliste RTL

Manuel Valls a eu des mots très durs ce matin à l'égard de François Hollande, parlant notamment d'"accablement" et même de "honte" chez les socialistes. C'est un changement radical de ton pour le Premier ministre. "On ne connaissait pas Manuel Valls sur ce registre", estime Benjamin Sportouch "Il y a à peine un mois, il était rangé derrière le chef de l'État au nom d'une loyauté à toutes épreuves". Le journaliste explique que malgré les doutes quant à la réélection de François Hollande, le Premier ministre refusait de "lui causer du tort" et encore moins d'apparaître "comme un traître".

"Alors soyons honnête, il ne fallait pas y voir que de l'empathie, de la bienveillance. En politique, vous savez, l'intérêt personnel n'est jamais bien loin des bons sentiments et Manuel Valls a toujours pensé que 2017 ce n'était pas son tour. Il sait qu'il est inéluctablement associé à François Hollande. Bref pas envie d'aller se brûler les ailes inutilement, de prendre des coups à sa place", juge Benjamin Sportouch.

Valls ne démissionnera pas mais s'est "affranchi"

Mais depuis, il y a eu le livre de confidences de François Hollande Un président ne devrait pas dire ça. "Pour Manuel Valls c'est un tournant, un déclencheur et il ne s'en cache pas, il n'a pas supporté de retrouver dans le livre de nos confrères du Monde une conversation avec le président enregistrée à son insu. 'Il en a été meurtri', disent ses amis". Benjamin Sportouch explique que "c'est la conception de l'exercice du pouvoir qui est en jeu pour Manuel Valls. Autant dire pour lui l'essentiel". "En fait Valls s'est senti trahi et donc quelque part délié de son engagement de loyauté. Fini de faire le paratonnerre à tout crin." Malgré les appels de ses proches à quitter le gouvernement, Valls reste "mais il s'est définitivement affranchi et ça, c'est nouveau", juge Benjamin Sportouch.

À lire aussi
Serge Dassault Serge Dassault
Mort de Serge Dassault : les hommages de la classe politique

Mais le Premier ministre pourrait-il aller jusqu'à être candidat contre François Hollande à la primaire ? "Si François Hollande est candidat, ce qui reste l'hypothèse la plus probable, Manuel Valls ne l'affrontera pas, mais il prend quand même date au cas où, si par le plus grand des hasards Hollande n'y allait pas. Et il prend surtout date pour la suite". Concrètement, le locataire de Matignon estime déjà que le chef de l'État échouera. "La défaite est quasiment actée et il ne veut pas laisser le terrain aux Montebourg, Macron et autres concurrents, se laisser doubler par eux. Manuel Valls veut certes liquider le PS mais avant d'y parvenir, il faudra bien s'en emparer pour au moins récupérer les meubles".

Hollande s'est mis son 1er lieutenant à dos

Mais comment réagit l'Élysée à cette offensive vallsiste ? "François Hollande réagit à la manière de François Hollande : 'pas de panique, ça va s'arranger'. Il fait mine de ne pas s'offusquer de la prise de distance de Manuel Valls. Bref, il relativise. Il y a une forme de cynisme dans cette attitude du chef de l'État : une manière de signifier que de toute façon il sera candidat et que Manuel Valls n'aura pas d'autre choix que de faire sa campagne."

"Et il n'a pas tort : in fine Manuel Valls le soutiendra sans aucun doute à la primaire, mais pas avec la même énergie. Mais quel calcul politique ! François Hollande a réussi l'exploit de se mettre à dos son premier lieutenant, un Premier ministre qui jusque-là, il faut bien le reconnaître, faisait le job. Peut-être se faisait-il un peu violence mais il s'y tenait. Dorénavant la méfiance s'est installée. François Hollande en est la cause et franchement il n'avait rien à y gagner."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manuel Valls François Hollande Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785468580
Benjamin Sportouch : "Hollande a réussi l'exploit de se mettre à dos Manuel Valls"
Benjamin Sportouch : "Hollande a réussi l'exploit de se mettre à dos Manuel Valls"
ÉDITO - Benjamin Sportouch revient sur les conséquences du livre-confidences du chef de l'État sur le couple exécutif.
https://www.rtl.fr/actu/politique/francois-hollande-a-reussi-l-exploit-de-se-mettre-a-dos-manuel-valls-7785468580
2016-10-26 19:36:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/4l9Jnr3B0styzXqV_Qa39Q/330v220-2/online/image/2016/0826/7784600053_benjamin-sportouch.jpg