1 min de lecture François Chérèque

François Chérèque : "La France a perdu un homme d'État", regrette Laurence Parisot

RÉACTION - L'ancienne présidente du Medef de 2005 à 2013 a rendu un hommage appuyé à son ancien homologue de la CFDT.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Décès de François Chérèque La France a perdu un homme d'État, regrette Laurence Parisot Crédit Image : AFP PHOTO PIERRE VERDY | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Secrétaire général de la CFDT entre 2002 et 2012, François Chérèque, décédé ce lundi 2 janvier, restera dans les annales pour avoir signé la très contestée réforme des retraites portée par François Fillon en mai 2003. Laurence Parisot, ex-présidente du Medef, a qualifié le syndicaliste d'"homme d'État". "Je dirais même plus qu'un syndicaliste, c'était quelqu'un qui avait un tel souci de l'intérêt général, qui a tellement contribué, que je n'hésite pas à dire que la France a perdu un homme d'État et ensemble nous avons bâti un dialogue social extrêmement fructueux. Je pense à l'invention de la rupture conventionnelle." 

Son homologue au Medef se souvient d'un "homme modeste. Il avait des convictions, ce n'était pas un homme facile dans une négociation, il fallait arracher sa conviction. Il avait aussi une grande culture économique, sociale, politique et ce qui comptait, c'était que les idées avancent, ce n'était pas son image à lui qui comptait."

Laurent Berger, son successeur à la CFDT, est-il, selon elle, son digne héritier ? "Il y a une ligne très claire, de Nicole Notat à Laurent Berger, et dans cette lignée, François Chérèque est vraiment un très très grand homme, peut-être que Laurent Berger dans quelques années aura accompli une œuvre comparable à celle de François Chérèque. J'estime que François Chérèque a accompli quelque chose de majeur pour notre pays."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Chérèque Laurence Parisot Cfdt
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants