1 min de lecture Qatar

Florian Philippot demande à la France de rompre ses relations avec le Qatar

Alors que plusieurs pays du Golfe ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar, accusant l'émirat de soutenir le terrorisme, le vice-président du FN appelle la France à en faire de même.

Florian Philippot, vice-président du Front national
Florian Philippot, vice-président du Front national Crédit : REVELLI-BEAUMONT/SIPA
Christophe Guirard et AFP

L'Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis et l'Egypte ont rompu lundi avec le Qatar et décidé de l'isoler en fermant leurs frontières avec ce riche émirat, car ils l'accusent d'accueillir "divers groupes terroristes pour déstabiliser la région, comme la confrérie des Frères musulmans, Daesh et Al-Qaïda", selon les termes de Ryad. "Cette décision donne pleinement raison à nos analyses et aux alertes que nous avons à de nombreuses reprises lancées ces dernières années", estime Florian Philippot dans un communiqué.

"Il est temps d'en finir avec la bienveillance des milieux autorisés français pour le Qatar", ajoute l'eurodéputé frontiste. Pour lui, "ce pays est dangereux et doit être traité comme tel dans la lutte contre le terrorisme islamiste". "Nos futurs députés auront à coeur de porter ce sujet crucial à l'Assemblée Nationale", prévient celui qui est candidat aux élections législatives à Forbach (Moselle).

Le Qatar a qualifié d'"injustifiée" et "sans fondement" la décision de certains pays du Golfe, prise "en coordination avec l'Egypte". Elle a un "objectif clair: placer l'État (du Qatar) sous tutelle, ce qui marque une violation de sa souveraineté" et est "totalement inacceptable", a affirmé le ministère des Affaires étrangères à Doha. Le Qatar, dirigé par le jeune émir cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, "n'interfère pas dans les affaires d'autrui" et "lutte contre le terrorisme et l'extrémisme", a-t-il assuré.

À lire aussi
Emmanuel Macron et l'émir Tamim bin Hamad al-Thani, à Doha le 7 décembre 2017 Qatar
Qatar : à Doha, Macron signe une pluie de contrats commerciaux

Outre la rupture des relations et le rappel des diplomates, les trois pays du Golfe ont pris des mesures de rétorsion sans précédent: fermeture des espaces aériens, des accès terrestres et maritimes, interdiction de voyager au Qatar et d'entrée pour les ressortissants du Qatar.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Qatar Terrorisme Arabie Saoudite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788846699
Florian Philippot demande à la France de rompre ses relations avec le Qatar
Florian Philippot demande à la France de rompre ses relations avec le Qatar
Alors que plusieurs pays du Golfe ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar, accusant l'émirat de soutenir le terrorisme, le vice-président du FN appelle la France à en faire de même.
https://www.rtl.fr/actu/politique/florian-philippot-demande-a-la-france-de-rompre-ses-relations-avec-le-qatar-7788846699
2017-06-05 14:33:45
https://cdn-media.rtl.fr/cache/UYpvy1hgdHjadeew3xFvNg/330v220-2/online/image/2017/0516/7788555102_florian-philippot-vice-president-du-front-national.jpg