1 min de lecture La République En Marche

Évacuation de Notre-Dame-des-Landes : deux députés REM demandent "une pause"

François-Michel Lambert, élu dans les Bouches-du-Rhône, a fait entendre une voix dissonante au sein de la majorité présidentielle sur l'évacuation des zadistes. Il a été rejoint dans sa démarche par l'un de ses confrères, le député du Maine-et-Loire Matthieu Orphelin.

François-Michel Lambert à l'Assemblée nationale, en 2013
François-Michel Lambert à l'Assemblée nationale, en 2013 Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
109996784729281669890
Clarisse Martin
Journaliste

L'expulsion des occupants du site de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) attaque son troisième jour ce mercredi 11 avril. Souhaitée par l'exécutif, l'opération semble remporter globalement l'adhésion dans les rangs du parti fondé par Emmanuel Macron, La République En Marche (REM). 

Invité de Franceinfo le 10 avril, au deuxième jour de l'opération d'expulsion, le député REM des Bouches-du-Rhône François-Michel Lambert a pourtant laissé entendre une voix dissonante à propos de ce sujet sensible. "Il ne faudrait pas qu'un homme, une femme tombe. On a vu que certains sont déterminés, je ne les cautionne absolument pas, mais à la fin, ça peut être un gendarme qui tombe, un journaliste... Est-ce qu'il n'est pas temps de faire une pause dans l'opération ?" s'est questionné le parlementaire.

Évoquant "le drame de Sivens" avec la mort de Rémi Fraisse en 2014, François-Michel Lambert a plaidé pour "trouver la voie de la paix". Il a été rejoint dans sa démarche par le député REM du Maine-et-Loire, Matthieu Orphelin, proche du ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot. Dans un communiqué, celui-ci "appelle l'État à une pause (...) afin de permettre l'arrêt des affrontements en cours et la reprise du dialogue pour la régularisation des situations de ceux qui veulent participer au grand projet agricole de NDDL". 

À lire aussi
Nathalie Loiseau, à l'Élysée le 30 janvier 2019 élections européennes
Élections européennes : LaREM et RN confortent leurs positions

Lundi et mardi, 16 sites, des "squats" pour les forces de l'ordre, des "lieux de vie" pour les zadistes, ont été évacués par les forces publiques. Selon la préfète de Loire-Atlantique, Nicole Klein, l'objectif est de démanteler "30 à 40 sites".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La République En Marche Notre-Dame-des-Landes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792975292
Évacuation de Notre-Dame-des-Landes : deux députés REM demandent "une pause"
Évacuation de Notre-Dame-des-Landes : deux députés REM demandent "une pause"
François-Michel Lambert, élu dans les Bouches-du-Rhône, a fait entendre une voix dissonante au sein de la majorité présidentielle sur l'évacuation des zadistes. Il a été rejoint dans sa démarche par l'un de ses confrères, le député du Maine-et-Loire Matthieu Orphelin.
https://www.rtl.fr/actu/politique/evacuation-de-notre-dame-des-landes-un-depute-rem-demande-une-pause-7792975292
2018-04-11 12:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/uuzRITruktZVlyjSI9Oj8w/330v220-2/online/image/2018/0411/7792975824_francois-michel-lambert-a-l-assemblee-nationale-en-2013.jpg