1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Eva Joly reproche toujours à Manuel Valls "ses déclarations sur les Roms"
1 min de lecture

Eva Joly reproche toujours à Manuel Valls "ses déclarations sur les Roms"

INVITÉE RTL - La députée européenne n'a toujours pas digéré les propos du Premier ministre sur les Roms, en septembre dernier.

Eva Joly, invitée de RTL, le 7 avril 2014
Eva Joly, invitée de RTL, le 7 avril 2014
Crédit : Fanny Bonjean / RTL.fr
Éva Joly : Hollande, c'est "l'immobilisme"
07:43
Benjamin Hue
Benjamin Hue



"Ce qui ne passe pas pour nous, ce sont les déclarations qu'il avait faites sur les Roms". Plus de six mois après, Eva Joly ne comprend toujours pas la sortie polémique de Manuel Valls sur les Roms. 

Alors ministre de l'Intérieur, le nouveau premier ministre avait déclaré qu'ils avaient "vocation à revenir en Bulgarie ou en Roumanie" et que "seule une minorité de familles" cherchait à "s'intégrer". 

La rédaction vous recommande

"C'est ne pas comprendre ce que veut dire l'intégration, ni quel melting-pot est la France", assure-t-elle, précisant que Manuel Valls n'est pas pour autant "infréquentable". "C'est un beau garçon", confie-t-elle.

Manuel Valls "n'est pas le diable", mais ce n'est pas non plus "le modèle [qu'elle] souhaite pour [son] pays", continue Eva Joly, estimant que le nouveau chef du gouvernement a des "positions qui ressemblent à celles de Tony Blair ou de Gerhard Schroeder". 

"Mais qui sont ces hommes ?", s'interroge-t-elle. Schroeder plaide aujourd'hui pour Poutine et est l'avocat de Gazprom, Tony Blair est l'avocat du Kazakhstan et des dictateurs et gère sa fortune à partir des paradis fiscaux. C'est lamentable, j'espère qu'on ne va pas dans cette direction", lâche la candidate EELV à la présidentielle de 2012.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/