1 min de lecture Élections européennes

Européennes 2014 : les jeunes socialistes sont désenchantés

REPORTAGE - Les jeunes socialistes rassemblés à Nogent-sur-Marne ce samedi 3 mai ont du mal à rester optimistes après la débâcle des municipales.

Des militants du Mouvement des Jeunes socialistes
Des militants du Mouvement des Jeunes socialistes
Héloïse Leussier
Héloïse Leussier
Journaliste RTL

Contrairement à ce qu'on croit, l'Europe intéresse les citoyens. C'est du moins ce qu'indique un sondage BVA pour Le Parisien et I>Télé, selon lequel 60% des Français se disent intéressés par les élections à venir. Mais du côté des jeunes socialistes, rassemblés pour un meeting du MJS à Nogent-sur-Marne samedi 3 mai, on a du mal à le croire.

Malgré la présence de plusieurs ministres dont Manuel Valls, l'ambiance est plutôt cafardeuse chez les militants. Ils continuent d'agiter leurs drapeaux mais l'effervescence a disparu. Le cœur n'y est plus après la débâcle des municipales.

Il y a eu des promesses et elles n'ont pas toutes été tenues

Louis, militant MJS
Partager la citation

"C'est pas facile. Moi j'ai fait la campagne présidentielle, j'ai eu de l'espoir, il y a eu des promesses et elles n'ont pas toutes été tenues. On est un peu amer", lâche Louis, militant au PS depuis 4 ans et originaire de Nice.

"En tant que militants on a fait les municipales, on s'en est pris plein de la tête, et là rebelote on a une autre campagne", ajoute-t-il.

Le score en France importe peu tant qu'à l'échelle européenne on est en tête

Laura Slimani, présidente du MJS
Partager la citation
À lire aussi
Un électeur en train de voter (illustration) vote
Élections européennes : pourquoi y a-t-il eu autant de listes ?

Quant aux résultats, l'optimisme est loin d'être de mise. "J'espère qu'on ne va pas perdre, qu'on ne va pas passer trop loin derrière le Front", affirme Louis. Car dans le Sud-Est par exemple, le PS est à 13% derrière l'UMP et le FN, selon un sondage.

Laura Slimani, présidente du Mouvement des Jeunes socialistes, n'affiche pas de grandes ambitions. "Le score en France importe peu tant qu'à l'échelle européenne on est en tête", dit-elle.

Dimanche, les 700 militants doivent distribuer des tracts pour tenter de mobiliser les jeunes. Un électorat qui s'est abstenu à 70% lors des dernières élections européennes.

>
18h_MJSEurope Crédit Média : Maxence Lambrecq | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections européennes Politique Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants