1 min de lecture Élections européennes

Européennes 2014 en Grèce : Potami, la troisième voix, alternative aux néonazis d'Aube Dorée

RÉACTION - Le parti de Stavros Theodorakis, un ancien journaliste grec, se présente comme une alternative aux deux partis dominants, pour les élections européennes.

Stavros Theodorakis
Stavros Theodorakis
Alexia Kefalas Journaliste RTL

Stavros Theodorakis parcourt la Grèce à la pêche aux voix. Ancienne vedette de la télévision privée, cet ancien journaliste espère frapper fort aux prochaines élections européennes, avec son parti Potami ("la rivière" en grec).

Arrivé en troisième position des intentions de vote en à peine deux mois, passant ainsi devant les néonazis d'Aube dorée, Stavros Theodorakis veut tirer les conséquences de la crise économique. 

"Je m’énerve contre mes concitoyens qui pensent que l'Europe est un bon moyen de se faire de l'argent, clame-t-il, mais aussi contre les Européens, qui croient que les Grecs sont ceux qui demandent toujours de l'argent."

>
Européennes 2014 : Potami, la troisième voix en Grèce Crédit Média : Alexia Keffalas | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections européennes Politique International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants