1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Euro 2016 : Philippe Martinez reconnaît que bloquer les fans ternirait l'image de la CGT
1 min de lecture

Euro 2016 : Philippe Martinez reconnaît que bloquer les fans ternirait l'image de la CGT

Le leader de la CGT reconnaît que réaliser des actions de blocage durant l'Euro n'est peut-être pas une bonne idée.

Philippe Martinez à Matignon le 11 janvier 2016
Philippe Martinez à Matignon le 11 janvier 2016
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
James Abbott & AFP

Il ne veut finalement pas gâcher la fête. Philippe Martinez, leader de la CGT, estime qu'un blocage de l'Euro de football qui démarre le 10 juin serait contre-productif. "Je ne suis pas sûr que bloquer les supporters soit la meilleure image que l'on puisse donner de la CGT", a estimé jeudi 9 juin le leader du syndicat en pointe dans la contestation antigouvernementale en France, Philippe Martinez, à la veille de l'ouverture de l'Euro 2016 de football.

La CGT "souhaite que l'Euro se déroule comme une vraie fête populaire dans les stades comme dans les fan-zones", a-t-il ajouté à l'occasion du congrès d'une union locale de son syndicat dans le centre de la France. Pour autant, le mouvement contre le projet de réforme du droit du travail, qui provoque des grèves massives en France, "n'est pas terminé", a-t-il dit en appelant de nouvelles entreprises à rejoindre le mouvement et à l'amplifier. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/