1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Éric Woerth était l'invité de RTL
1 min de lecture

Éric Woerth était l'invité de RTL

INVITÉ RTL - Éric Woerth, député de l'Oise et ancien ministre, a répondu aux questions d'Olivier Mazerolle.

Éric Woerth à Paris, le 30 mai 2015. (Archives)
Éric Woerth à Paris, le 30 mai 2015. (Archives)
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Marie-Pierre Haddad

Les excuses demandées par Nicolas Sarkozy à Nadine Morano concernant ses propos sur la "race blanche" ne sont jamais arrivées. L'eurodéputée s'est donc vue privée de son investiture pour les élections régionales. "La Commission nationale d'investiture a pris acte avec regret du refus de Nadine Morano de revenir sur ses propos comme il le lui avait demandé à plusieurs reprises", explique un communiqué. 

L'ancienne députée, Valérie Debord, a été investie à sa place comme tête de liste en Meurthe-et-Moselle. Michèle Alliot-Marie, Jean-François Copé et le député Michel Terront se sont abstenus lors du vote pour l'exclusion de Nadine Morano. Alain Juppé, François Fillon et Bruno Le Maire étaient absents. Nicolas Sarkozy a annoncé qu'il se rendrait "dans les prochains jours" dans la région du Grand Est afin d'"expliquer" la situation. 

Selon Éric Woerth, "il n'y avait pas d'autre solution. Un parti politique, c'est d'abord des convictions, une philosophie de la vie et les mots ont leur importance". Il reconnait le côté "militant" de Nadine Morano, mais "il y a des mots qui dépassent le socle de nos convictions et qui ne peuvent pas être acceptés. On ne peut pas dire que la France a une race". 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/