3 min de lecture François Hollande

Hommage national aux victimes du terrorisme : revivez la cérémonie minute par minute

François Hollande et de nombreuses personnalités politiques ont rendu hommage aux victimes du terrorisme, ce lundi 19 septembre.

François Hollande lors de l'hommage aux victimes d'attentats aux Invalides lundi 19 septembre 2016
François Hollande lors de l'hommage aux victimes d'attentats aux Invalides lundi 19 septembre 2016 Crédit : Michel Euler / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
et AFP

François Hollande et de nombreux membres du gouvernement ainsi que de l'opposition, dont Nicolas Sarkozy, ont assisté, ce lundi 19 septembre à la cérémonie d'hommage aux victimes du terrorisme, organisée depuis 18 ans par les associations. Elle revêtait cette année une dimension particulière dans une France marquée par les attaques jihadistes. À moins de huit mois de la présidentielle, la lutte antiterroriste s'annonce comme l'un des thèmes incontournables de la campagne. La classe politique sait qu'elle ne peut ignorer les attentes des victimes, tant en matière d'indemnisation que sur le travail de mémoire. 

La cérémonie, organisée depuis 1998 par les associations, s'est tenue à l'Hôtel national des Invalides, dans les jardins de l'intendant. Comme l'avait indiqué Juliette Méadel, secrétaire d'État chargée de l'Aide aux victimes, dans un entretien lundi dans des quotidiens du groupe Ebra, dont les Dernières nouvelles d'Alsace et l'Alsace, le président de la République a prononcé un discours "pour exprimer la solidarité de la France" après plusieurs témoignages de victimes et proches.

Retrouvez l'hommage aux victimes du terrorisme

10h43 - François Hollande annonce que "le fonctionnement et les règles du fonds de garantie pour les victimes des attentats, seront réformés". Et d'ajouter : "Votre énergie est un exemple. Je sais, au-delà du chagrin qui vous étreint, le courage et la force qui se dégagent de vos combats".

10h39 - "Une fois le pire advenu, l'État doit être exemplaire dans ses réponses, dans ses réactions et dans ses procédures, assure François Hollande. Il y a la vérité, la transparence qui doit être recherchée et dite sur chaque attaque, chaque attentat, chaque agression. C'est le rôle de la justice, en toute indépendance, de condamner les coupable et d'établir la réalité des faits".

10h33 - François Hollande poursuit : "Avec gravité, vous nous avez dit ce que vous attendiez de la Nation, plus qu'une solidarité, une fraternité (...) À travers vous, c'était la France qui était visée. La France de la liberté, de la culture, des droits de l'Homme (...) Vous avez voulu que soient entendus les noms des 230 victimes tuées par les terroristes depuis le 19 septembre 2015".

À lire aussi
décision de justice
Attentat déjoué en 2016 : Réda Kriket condamné à 24 ans de réclusion

10h29 - Le président de la République prend la parole : "Jamais notre pays n'avait été attaqué avec cette ampleur criminelle, avec cette rage destructrice, avec cette cruauté barbare. Voilà il était important que soit entendu tous les noms des 230 victimes tuées par les terroristes".

10h27 - François Hollande a déposé une gerbe de fleurs, pendant que La Marseillaise est entonnée.

François Hollande, lors de l'hommage aux
François Hollande, lors de l'hommage aux Crédit : Michel Euler / POOL / AFP

10h22 -  Sur les réseaux sociaux, des hommages sont aussi rendus aux victimes des attentats, avec le hashtag #VictimesMaisPasSeulement

10h01 - Les noms des 230 victimes des attentats sont à présent cités les uns après les autres. Des gerbes de fleurs sont déposées.

9h40 - Yasmine Marzouk, qui a perdu des membres de sa famille dans l'attentat de Nice, s'est adressée directement à François Hollande. "Soyons une seule communauté dans nos valeurs communes et nos différences. Nous sommes une famille de confession musulmane et il ne faut surtout pas faire d'amalgame car ces barbares n'ont ni loi, ni foi, ni religion (...) L'histoire de ma famille, c'est l'histoire de 86 familles niçoises meurtries. Rien ni personne ne pourra atténuer nos peines, à part peut-être le temps (...) Ces barbares n'ont ni loi, ni foi, ni religion", explique-t-elle. 

9h30 - L'hommage aux victimes du terrorisme est organisé depuis 1998 par différentes associations. Cette année, il concernera le 13 novembre à Paris et Saint-Denis (130 morts), le 15 janvier à Ouagadougou (30 morts dont deux Français), le 13 mars à Grand-Bassam, en Côte d'Ivoire (19 morts, quatre Français), le 22 mars à Bruxelles (32 morts, un Français), le 1er juin à Gao, au Mali (quatre morts, un Français), le 13 juin (un policier et sa compagne assassinés chez eux à Magnanville, dans les Yvelines), le 14 juillet à Nice (86 personnes tuées sur la promenade des Anglais). Et, enfin, le 26 juillet (un prêtre est égorgé dans son église près de Rouen). 

Cette date a été choisie car le 19 septembre 1989, un avion DC-10 français de la compagnie UTA, reliant Brazzaville-Paris a explosé en vol au-dessus du Niger. 170 personnes, dont 54 Français, sont décédées.

9h26 - Arthur Denouveaux, de l'association Life for Paris, a nommé toutes les victimes du 13 novembre.

9h18 - Georges Salines, président de l'association "13 novembre : fraternité et vérité", a rendu hommage aux "victimes innocentes" du terrorisme. Il est le père de Lola, tuée lors de l'attaque du Bataclan. Il souligne le "lien invisible" qui lit désormais toutes les victimes du terrorisme.

9h15 - Le discours de François Hollande est très attendu, dix mois après l'hommage solennel très orchestré par l'exécutif dans la cour d'honneur des Invalides aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis.

9h07 - L'hymne international aux victimes du terrorisme a été joué au violon. 
9h - Manuel Valls et les membres du gouvernement sont présents aux côtés de François Hollande, dans le jardin des Invalides. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Hollande Attentats Terrorisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants