1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Éleveurs en colère : "La colère ne permet pas tout et j'espère que les barrages vont être levés", dit Manuel Valls
1 min de lecture

Éleveurs en colère : "La colère ne permet pas tout et j'espère que les barrages vont être levés", dit Manuel Valls

REPLAY / INVITÉ RTL - Selon le Premier ministre, le plan d'urgence du gouvernement pour les éleveurs répond à la situation actuelle et développe un projet "à moyen et long termes".

Romain Renner
Romain Renner

"Le gouvernement entend depuis des mois le mal-être (...) des éleveurs". Selon Manuel Valls, la colère des éleveurs, qui font entendre leur mécontentement depuis le début de la semaine, est légitime. "Ils ne demandent pas la Lune, ils veulent simplement récolter les fruits de leur travail. Ils veulent une augmentation des prix". Le Premier ministre réprouve toutefois les actes de violence qui ont pu être constatés lors de certaines manifestations.

"Je condamne toujours avec la plus grande fermeté la casse et les violences (...) La colère ne permet pas tout", estime-t-il. À la veille d'un nouveau week-end de départs en vacances, le chef du gouvernement "espère que les barrages vont être levés" afin que le tourisme et les vacanciers ne soient pas "pénalisés". Il demande par ailleurs aux préfets d'aller à la rencontre des éleveurs manifestants afin de discuter du plan d'urgence proposé par l'exécutif, mercredi 22 juillet : "J'attends des éleveurs qu'ils entendent le plan mis sur la table".

Selon lui, les mesures présentées, entre autres, par Stéphane Le Foll répondent à la situation d'urgence mais développent également un projet "à moyen et long termes". Et de conclure : "Nous avons rétabli pleinement le dialogue avec le monde paysan. Nous allons mettre en oeuvre ce que l'on a dit".

À écouter

Éleveurs en colère : "La colère ne permet pas tout et j'espère que les barrages vont être levés", dit Manuel Valls
13:26
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/