3 min de lecture Élections régionales

Élections régionales en PACA : qui est Philippe Vardon, l'identitaire que Marion Maréchal Le Pen veut sur sa liste ?

Ancien leader du Bloc identitaire, Philippe Vardon pourrait être investi sur la liste FN de Marion Maréchal Le Pen pour les régionales en PACA.

Philippe Vardon pourrait être investi sur la liste de Marion Maréchal Le Pen aux élections régionales en Paca.
Philippe Vardon pourrait être investi sur la liste de Marion Maréchal Le Pen aux élections régionales en Paca. Crédit : VALERY HACHE / AFP
CharlieVandekerkhove
Charlie Vandekerkhove
Journaliste RTL

"Il a beaucoup évolué." C'est une phrase laconique, mais symbolique. Sur le plateau de BFMTV, Marion Maréchal Le Pen a exprimé son soutien à Philippe Vardon, figure du milieu identitaire niçois. Selon le site d'information Mediapart, la députée frontiste devrait prochainement l'investir sur sa liste Bleu Marine dans les Alpes-Maritimes en vue des élections régionales en Provence-Alpes-Côte-d'Azur (PACA).

"Il est apprécié par les Niçois, je pense qu'il pourrait apporter une pierre à l'édifice", s'est justifiée Marion Maréchal Le Pen. Mais sur le tableau du Front national, l'investiture de Philippe Vardon fait tâche. Marine Le Pen et son père, avant elle, ont toujours refusé de s'allier à Vardon, l'un des représentants les plus sulfureux de la mouvance identitaire.

Condamné pour reconstitution de ligue dissoute

Même s'il n'en fait officiellement plus partie, Philippe Vardon est le cofondateur du Bloc identitaireUn groupuscule d'extrême droite dont les membres sont abonnés aux provocations. Ils avaient notamment occupé le toit d'une mosquée à Poitiers en 2012, distribué de la soupe au lard aux SDF, écartant de facto les musulmans, et organisé des "tournées de sécurisation" dans les transports en commun de certaines villes.
Âgé aujourd'hui de 34 ans, Philippe Vardon est aussi passé par le Gud, syndicat étudiant extrémiste connu pour ses actions violentes, et par les Jeunesses identitaires, dont il a été le porte-parole. Une fonction qui lui vaudra en 2007 une condamnation pour incitation à la haine raciale et reconstitution de ligue dissoute par le Tribunal de Grande Instance de Nice. Le tribunal avait alors considéré les Jeunesses identitaires comme une rémanence d'Unité radicale, dissoute en 2002 après l’attentat de Maxime Brunerie contre Jacques Chirac.

À lire aussi
Alain Duhamel corse
Alain Duhamel : "La spécificité corse est une réalité et la violence corse est une calamité"

Rock identitaire

Selon Le Point, Philippe Vardon s'est également illustré au sein de Fraction, un groupe de rock identitaire. L'hebdomadaire publie par ailleurs une vidéo dans laquelle il apparaît sur scène, interprétant le refrain de la chanson Europe jeunesse révolutionselon l'explication qu'il donne à Médiapart. Philippe Vardon nous assure par ailleurs qu'il était "mineur lors de ce tournage" et qu'il n'a jamais donné "la moindre autorisation pour que celui-ci soit filmé et encore moins diffusé". Selon lui, les paroles de la chanson, citées par Le Point, n'ont "rien à voir avec ce groupe ni avec (lui)".

Nissa Rebela

À Nice, Philippe Vardon s'est fait remarquer en créant puis en dirigeant un temps la branche locale du Bloc identitaire, "Nissa Rebela". Le mouvement, qui milite pour l'identité niçoise et contre les mosquées, avait présenté sa propre liste lors de l’élection municipale de mars 2014, obtenant 4,4%. Pour Marion Maréchal Le Pen "il représente un poids électoral certain". Lui se dit sur son compte Twitter "activiste et auteur enraciné", mais refuse l'étiquette "régionaliste".

Au premier rang de ses inspirations étrangères, Philippe Vardon évoque souvent le populiste italien Matteo Salvini, chef de file de la Ligue du nord, une formation anti-immigration et anti-euro qui a relégué elle aussi son étiquette régionaliste au second plan. Sur son compte Facebook, il s'affiche ainsi à une manifestation du parti italien à Milan, en 2014.

Philippe Vardon à un rassemblement de la Ligue du Nord, en Italie.
Philippe Vardon à un rassemblement de la Ligue du Nord, en Italie. Crédit : Facebook / Philippe Vardon

Malgré son soutien sans cesse affiché au Front National et de nombreux appels du pied, Philippe Vardon a toujours été tenu à l'écart du parti. En 2013, il a été évincé du Rassemblement Bleu Marine, dont il avait reçu la carte "par erreur", sa demande d'adhésion n'ayant jamais été validée.

Aujourd'hui, le soutien affiché par Marion Maréchal Le Pen fait des remous, alors que l'annonce de cette investiture n'a pas encore été officialisée. Le maire de Nice, Christian Estrosi, a envoyé une lettre à Marine Le Pen pour dénoncer cette alliance. Il lui demande d'"exclure" sa nièce du Front National. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections régionales Front national Marion Maréchal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779189472
Élections régionales en PACA : qui est Philippe Vardon, l'identitaire que Marion Maréchal Le Pen veut sur sa liste ?
Élections régionales en PACA : qui est Philippe Vardon, l'identitaire que Marion Maréchal Le Pen veut sur sa liste ?
Ancien leader du Bloc identitaire, Philippe Vardon pourrait être investi sur la liste FN de Marion Maréchal Le Pen pour les régionales en PACA.
https://www.rtl.fr/actu/politique/elections-regionales-en-paca-qui-est-philippe-vardon-l-identitaire-que-marion-marechal-le-pen-veut-sur-sa-liste-7779189472
2015-07-23 13:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/12k45POWWQ_6q9PWCya2kA/330v220-2/online/image/2015/0723/7779189484_philippe-vardon-pourrait-etre-investi-sur-la-liste-de-marion-marechal-le-pen-aux-elections-regionales-en-paca.jpg