1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Élections régionales 2015 : Nicolas Sarkozy recadre Dominique Reynié
2 min de lecture

Élections régionales 2015 : Nicolas Sarkozy recadre Dominique Reynié

Le président du parti Les Républicains a adressé un sévère rappel à l'ordre à Dominique Reynié qui a modifié la liste de l'Hérault pourtant validée par le parti.

Dominique Reynié à Condom (Gers), le 11 juin 2015
Dominique Reynié à Condom (Gers), le 11 juin 2015
Crédit : PASCAL PAVANI / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon

Dominique Reynié s'est attiré les foudres de Nicolas Sarkozy. La candidat Les Républicains à la présidence de la région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon a été rappelé à l'ordre par son président pour avoir modifié la liste de l'Hérault validée par les instances du parti. Lors du dépôt de la liste des candidats dans les départements de la région, le nom d'Arnaud Julien, secrétaire départemental LR et proche de Nicolas Sarkozy, a été retiré alors qu'il devait y figurer en cinquième position.

"Ce n'est pas rien d'aller au combat avec l'étiquette des Républicains. Respectez cette étiquette, respectez cette famille politique", a lancé l'ancien chef de l'État sans jamais nommer le principal intéressé, assis au premier rang, lors du Conseil national LR, samedi 7 novembre.

Une liste modifiable jusqu'à lundi

"C'est bien de faire tout pour sa famille politique pour avoir l'investiture. Une fois qu'on l'a, ne l'oubliez pas ! Ce serait manquer de respect à tous ceux qui auraient pu être candidats. En politique, il y a quelque chose à laquelle j'accorde beaucoup d'importance, c'est le respect de la parole donnée", a poursuivi Nicolas Sarkozy devant environ 2.000 conseillers nationaux. Il a également ajouté que le parti n'étais pas "une auberge espagnole" et qu'il était nécessaire d'observer de la "discipline et une organisation". 

Quelques instants plus tard, Dominique Reynié a pu répondre sur la scène du Conseil national du parti. "Cher Nicolas, dans ton bureau, j'ai pris un engagement : j'ai dit 'cette région est jugée imprenable, je veux la prendre !'", a lancé le candidat, ovationné par l'assistance d'après Le Figaro. Reste à savoir si la liste sera modifiée avant la date limite de lundi soir.

À lire aussi

Les autres candidats à la présidence de la région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon sont : Louis Aliot, tête de liste Front national, Christophe Cavard, tête de liste Le Bien Commun, Carole Delga, tête de liste Parti socialiste-Parti radical de gauche-Mouvement républicain citoyen, Gilles Fabre, tête de liste Nouvelle Donne, Yvan Hirimiris, tête de liste Union populaire républicaine, Damien Lempereur, tête de liste Debout la France, Jean-Claude Martinez, tête de liste Parti de la France, Gérard Onesta, tête de liste EELV-Front de gauche, Robert Rochefort, tête de liste MoDem, Philippe Saurel, tête de liste Citoyens du Midi et Sandra Torremocha, tête de liste Lutte ouvrière.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/