1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Éducation prioritaire : ce que contient la réforme
1 min de lecture

Éducation prioritaire : ce que contient la réforme

ÉCLAIRAGE - L'Éducation nationale a instauré une nouvelle liste de réseaux d'éducation prioritaire (REP) et va notamment maintenir les primes des ex-ZEP non-reconduites.

Une classe de collège (illustration)
Une classe de collège (illustration)
Crédit : AFP / DAMIEN MEYER
Romain Renner
Romain Renner

Najat Vallaud-Belkacem présente ce mercredi 17 décembre sa réforme de l'éducation prioritaire. Une nécessité, selon la ministre de l'Éducation nationale. "L'Éducation prioritaire n'a pas évolué depuis trente ans, croyez-vous que la situation sociale des établissements, elle, n'a pas évolué ?", interrogeait-elle récemment lors d'un passage à la télévision.

Le gouvernement présente donc un redécoupage des zones d'éducation prioritaire (ZEP). La nouvelle carte compte 1.082 réseaux d'éducation prioritaire (REP), contre 1.099 jusqu'à présent. De nombreux établissements quittent donc la liste, remplacés par de nouveaux entrants. L'ensemble des collèges de Mayotte entrent notamment dans le dispositif.

La clause de sauvegarde des ZEP

Les établissements classés en REP et REP+ (pour les plus en difficulté) développeront le travail en groupe et les rencontres avec les parents d'élèves, une heure et demie de cours étant retirée de leurs emplois du temps. Les enseignants de REP toucheront, quant à eux, une prime de 1.156 euros par an. Celle-ci sera doublée en REP+

Les anciennes ZEP non-converties en REP vont également bénéficier d'une "clause de sauvegarde pendant trois ans". Une mesure qui permettra à l'ensemble des personnels de toucher leur prime durant cette période. Cette décision du gouvernement fait suite au mouvement de grogne entamé par les établissements concernés par le déclassement. L'ensemble de ces mesures a un coût : 350 millions d'euros ont été ajoutés au budget de l'éducation prioritaire.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/