1 min de lecture Edouard Balladur

Pour Édouard Balladur, "la France s'est droitisée"

REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - L'ancien premier ministre regrette les nombreuses divisions au sein des Républicains et espère une cohabitation entre les différentes mouvances.

Marc-Olivier Fogiel et Alain Duhamel Le Grand Témoin Marc-Olivier Fogiel & Alain Duhamel
>
Pour Édouard Balladur, "la France s'est droitisée" Crédit Image : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel,Alain Duhamel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Alain Duhamel

Après avoir commencé sa carrière politique sous Georges Pompidou, Édouard Balladur a quitté Matignon, il y a 20 ans. Mais l'ancien premier ministre garde un regard averti sur Les Républicains, anciennement l'UMP. "C'est une tradition de changer de nom". Et si cette évolution était "justifiée" selon lui, le problème des Républicains est ailleurs. "Le problème c'est de faire cohabiter, et c'était déjà le problème de l'UMP, une mouvance gaulliste, une mouvance modérée-libérale et une mouvance démocrate-chrétienne-centriste", analyse-t-il.

Des mouvances qui sont mises en exergue alors que la guerre en vue de la primaire a déjà commencé. Mais si Édouard Balladur appelle à la "cohérence intellectuelle et morale", il rejoint malgré tout ce processus. "La question est de savoir quel autre système. Je me suis rallié à la primaire parce que je considérais qu'il n'y a pas d'autres solutions mais je suis quelque peu inquiet quant au climat qui règne", déclare-t-il regrettant que ce fonctionnement "majore le rôle des partis". La crainte d'une explosion est donc réelle à l'heure où Nicolas Sarkozy, François Fillon et Alain Juppé sont engagés dans une longue bataille. "Il ne faut pas que nous nous mettions à trop ressembler au Parti socialiste. Je ne voudrais pas que la compétition pour la primaire fracturent Les Républicains (...) Les tensions ne vont pas manquer d'apparaître et j'espère que chacun sera suffisamment responsable pour ne pas les aggraver".

Il ne faut pas que nous nous mettions à trop ressembler au Parti socialiste

Édouard Balladur
Partager la citation

Mais l'ancien parti majoritaire est aussi confronté à une certaine droitisation des idées. Une vision confirmée par Édouard Balladur qui parle cependant d'une droitisation plus générale. "La France est droitisée. Quand vous écoutez le Parti socialiste ou le Parti communiste, ce ne sont pas les mêmes discours qu'il y a vingt ans", lance-t-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Edouard Balladur Les Républicains François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778794686
Pour Édouard Balladur, "la France s'est droitisée"
Pour Édouard Balladur, "la France s'est droitisée"
REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - L'ancien premier ministre regrette les nombreuses divisions au sein des Républicains et espère une cohabitation entre les différentes mouvances.
https://www.rtl.fr/actu/politique/edouard-balladur-est-l-invite-de-rtl-7778794686
2015-10-12 18:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zzQLYKA-Xfq_Zzv2Xqyylg/330v220-2/online/image/2015/1012/7780068905_edouard-balladur-a-paris-le-17-janvier-2014.jpg