1 min de lecture Eddy Mitchell

Eddy Mitchell se lâche sur la gauche et Nicolas Sarkozy

Le chanteur déverse sa rancœur à propos de la gauche au pouvoir et prend ses distances avec Nicolas Sarkozy, dans une interview au "Journal du dimanche" parue ce 13 mars.

Le chanteur Eddy Mitchell exprime son sentiment sur la société dans certains textes engagés de son dernier album.
Le chanteur Eddy Mitchell exprime son sentiment sur la société dans certains textes engagés de son dernier album. Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Anne-Sophie Blot
Anne-Sophie Blot

Quand Eddy Mitchell se met à parler politique, il se lâche. Et tout le monde en prend pour son grade. Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, le chanteur de rock and roll aborde la "colère sociale" et le sentiment de trahison des Français vis-à-vis du Président de la République. "François Hollande a été comme une bouffée d’air frais pour des millions de gens. Et il ne se passe rien. Je n’ai rien contre lui personnellement, mais il fait de la peine, ce garçon. Hollande est tout le temps humilié et humiliant."

Si le cœur de la star "balance à gauche", ce n'est "pas la gauche du gouvernement actuel", annonce Eddy Mitchell, qui lance : "si Hollande et Valls sont de gauche, moi, je suis curé". 

Si Hollande et Valls sont de gauche, moi je suis curé

Eddy Mitchell
Partager la citation

L'auteur de "Pas de boogie woogie", dont le dernier album "Big Band" est sorti le 23 octobre dernier, témoigne son engagement dans certains de ses textes, notamment sur le blues des cadres licenciés, la société de consommation, les petites gens. Interrogé par le JDD sur son "ami" Nicolas Sarkozy, Eddy Mitchell prend aussi ses distances. "Nous ne sommes pas intimes au point de parler d’amitié. Ces derniers temps, j’ai du mal à le comprendre. Il enchaîne bêtise sur bêtise, il se rattrape aux branches et il n’y arrive pas."

La "vieille canaille" tacle aussi le Front national : "Sans même parler de leur idéologie abjecte, leur programme économique comme sortir de l'euro est ridicule. Ils essaient de se donner une image respectable, personne n'est dupe. Ils ont viré le père ? La belle affaire. C'est dans les gênes."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Eddy Mitchell Politique François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants