1 min de lecture Photographie

Écologie : "Il faut qu'on apprenne à faire mieux avec moins", dit Yann Arthus-Bertrand

INVITÉ RTL - Le photographe, sensible à la cause écologique, prône une croissance zéro voire une décroissance.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
3 minutes pour comprendre du 02 juin 2018 Crédit Image : WITT/SIPA | Crédit Média : La rédaction de RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette Journaliste RTL

Dans le drame planétaire du réchauffement climatique, l'Homme est désormais parfaitement informé sur ce qu'il se passe, mais il continue à se conduire de manière déraisonnable, voire suicidaire. "On ne veut pas croire ce qui est en train d'arriver, analyse le photographe Yann Arthus-Bertrand, invité de RTL ce samedi 2 juin. Mon rôle à moi, en tant que photographe activiste de 72 ans, est de continuer à responsabiliser les gens, sans les culpabiliser".

Le photographe naturaliste a créé la Fondation GoodPlanet, qui parraine jusqu'au mardi 5 juin à la Sorbonne, à Paris, le Forum international de la météo et du climat. Il est pour la croissance zéro. Celui qui se qualifie comme "un écolo perdu" reconnaît ne pas être lui-même parfait dans son comportement de tous les jours.

"Il faut qu'on apprenne à vivre mieux avec moins. Je ne suis pas un bon exemple moi-même dans ma vie au quotidien, admet-il. Bien sûr j'ai arrêté de manger de la viande, j'ai fait des efforts, mais je suis un peu comme tout le monde. Bon, j'ai une voiture électrique... Mais moi j'ai peut-être les moyens de le faire", reconnaît le photographe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Photographie Écologie Yann Arthus-Bertrand
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants