1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Donald Trump "pratique la politique du fait accompli", selon Olivier Mazerolle
1 min de lecture

Donald Trump "pratique la politique du fait accompli", selon Olivier Mazerolle

ÉDITO - À Davos, le président américain a pris soin d'éluder les sujets qui fâchent pour vanter la réussite américaine.

Donald Trump le 6 janvier 2018
Donald Trump le 6 janvier 2018
Crédit : SAUL LOEB / AFP
Prison : "Régler la question du fondamentalisme islamiste à la base", dit Mazerolle
04:04
L'Edito d'Olivier Mazerolle du 26 janvier 2018
03:37

Donald Trump s'est rendu à Davos, vendredi 26 janvier, se présentant devant l'assemblée en messager désireux de faire partager le bonheur des États-Unis au monde entier. "C'est le nirvana. L'Amérique est florissante, l'économie est repartie, le chômage est en baisse", résume Olivier Mazerolle."Mais si le Trump de Davos est toujours America first (L'Amérique d'abord), il se veut partageux", poursuit l'éditorialiste.

La recette du président américain est simple : "Il faut suivre l'exemple de l'Amérique qui possède, dit-il, les meilleures écoles, les meilleures universités, les meilleurs travailleurs et où l'énergie est la meilleure et pas chère". Et pour cause, puisque l'énergie est produite par le pétrole et le charbon, ce qui est une catastrophe pour le climat.

Un sujet que Trump n'a pas abordé en Suisse. Donald Trump "incarne l'Amérique qui résout les problèmes au moment où ils se présentent". Le président américain n'a pas évoqué non plus la reconnaissance par les États-Unis de Jérusalem comme capitale d'Israël. "Il pratique la politique du fait accompli. L'Amérique est la première de cordée", conclut Olivier Mazerolle.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/