1 min de lecture Social

François Asselin sur RTL : "Des échanges simples et directs" entre leaders syndicaux et patronaux

INVITÉ RTL - Emmanuel Macron a reçu les huit principaux leaders syndicaux et patronaux, pour évoquer l'agenda social très chargé de la rentrée.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
"Les échanges étaient simples et directs" entre leaders syndicaux et patronaux, dit François Asselin Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : Vincent Parizot | Durée : | Date : La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot Journaliste RTL

Emmanuel Macron rencontrait mardi 17 juillet une centaine de chefs d’entreprises. François Asselin, président de Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME), était présent et revient sur cette réunion au micro de RTL. 

Syndicats et organisations patronales étaient reçus à l'Élysée après les Bleus, champions du monde. "Le président est passé d'un moment festif à une vraie réunion de travail", confie François Asselin. "Les échanges étaient simples, directs et très professionnels. On a pu aborder sur le fond beaucoup de sujets". Selon le patron de la CPME, il y a une nécessité entre les partenaires sociaux, "nous savons tous que le pays a besoin de réformes", juge-t-il. "Et il reste beaucoup de travail à faire, autour de l'Unedic, de la retraite ou encore de la santé au travail..."

Ce rendez-vous avait pour but, pour Emmanuel Macron, de jeter les bases d'un nouveau contrat social, celui du 21e siècle. "Ce qui est très ambitieux", selon François Asselin, qui souhaite que tout le monde travaille sur "ces évolutions" du monde du travail.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Social Syndicats Patronat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants