2 min de lecture Charles Pasqua

Décès de Charles Pasqua : un gaulliste qui employait parfois des méthodes musclées

REPLAY / PORTRAIT - Charles Pasqua était un résistant de la première heure, qui s'était ensuite marié au gaullisme pour mener une longue carrière politique.

Pacaud 245x300 RTL Grand Soir Christophe Pacaud iTunes RSS
>
Charles Pasqua est décédé à l'âge de 88 ans Crédit Image : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Crédit Média : Elizabeth Martichoux | Durée : | Date : La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et La rédaction numérique de RTL

Décédé brutalement à l'âge de 88 ans des suites d'un arrêt cardiaque, le cofondateur du RPR, Charles Pasqua, s'est éteint après une très longue carrière politique. Engagé dès l'âge de 15 ans dans la Résistance, même ses pires ennemis lui reconnaissaient une qualité, et peut-être la principale, disaient-ils : le courage qu'il avait mis à l'époque au service de la lutte contre les nazis pendant la guerre. 

Charles Pasqua, né dans le sud - à Grasse (Alpes-Maritimes), dont il garda toujours cet accent inimitable, fut après la Résistance, un gaulliste en rejoignant le RPF, le Rassemblement du Peuple Français du général de Gaulle. À cette époque, Charles Pasqua n'a pas d'états d'âme. Lorsque le général se montre partisan de l'indépendance de l'Algérie, l'ancien représentant de la société Ricard le soutient coûte que coûte, quitte à employer parfois des méthodes musclées. Au moment de lutter contre l'OS (l'Organisation Spéciale, la branche armée du Mouvement pour le Triomphe des Libertés Démocratiques, ndlr), Charles Pasqua crée le SAC, le service d'action civique, dont il sera le président. 

Perte d'influence auprès d'Edouard Balladur

Sa carrière électorale débute à Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seines. En 1976, date de création du RPR, il est le bras armé du couple Juillet-Garaud, qui sont les mentors de Jacques Chirac. Homme fort du département des Haut-de-Seines, dont il sera d'ailleurs le président du Conseil général, il sera également maire de Neuilly et trahira Jacques Chirac pour se rallier à Edouard Balladur en 1995. C'est à ce moment-là qu'imperceptiblement Charles Pasqua commencera à perdre de l'influence au sein du mouvement gaulliste.

Selon les mots de sa famille relayés par Le Point, "pour lui la politique était un combat au service de la France, dans la fidélité à ses compagnons, dans le respect de ses adversaires dès lors qu'ils étaient animés comme lui  par la conviction et le courage". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Charles Pasqua Charles de Gaulle Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants