1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Coup de filet anti-drogue : "C'est le monde à l'envers", fustige la maire de Canteleu après sa garde à vue
1 min de lecture

Coup de filet anti-drogue : "C'est le monde à l'envers", fustige la maire de Canteleu après sa garde à vue

INVITÉE RTL - La maire de Canteleu, Mélanie Boulanger, a été placée en garde à vue vendredi 8 octobre, dans le cadre d'un coup de filet anti-stupéfiants. Remise en liberté sans aucune charge retenue contre elle, elle estime que "le régime de garde à vue n'était pas justifié".

Une écharpe de maire (illustration)
Une écharpe de maire (illustration)
Crédit : AFP
Mélanie Boulanger maire PS de Canteleu (Seine-Maritime) juge sa garde à vue injustifiée, elle l'explique au micro de Jérôme Florin.
05:34
Jérôme Florin & Quentin Marchal

Elle a passé "le pire moment de sa vie", ce week-end. C'est par ces mots que Mélanie Boulanger, la maire socialiste de la commune de Canteleu, en Seine-Maritime, est revenue sur la nuit qu'elle a passée en garde à vue, entre le vendredi 8 et le samedi 9 octobre. Dans le cadre d'une opération anti-drogues, 19 personnes, dont elle, ont été interpellées.  Elle est finalement sortie libre sans qu'aucune charge ne soit retenue contre elle.

"Je ne comprends pas ce choix de la procédure de garde à vue et je ne l'explique pas. Il me semble que le régime de garde à vue n'était pas justifié en ce qui me concerne et n'était pas nécessaire", souligne Mélanie Boulanger, qui témoigne au micro de RTL de "son combat de maire contre la délinquance et les trafics". 

Soupçonnée par les enquêteurs d'avoir des contacts avec les personnes de ce réseau de drogue, l'élue de la République explique que "ça n'a pas été très difficile de prouver que je n'ai aucun lien avec ces gens-là". "Je n'ai jamais couvert ou accompli ce qu'ils me demandaient", ajoute-t-elle, expliquant que les trafiquants ont tenté de la contacter grâce à des personnes interposées.

"C'est le monde à l'envers, je ne me l'explique pas", déplore Mélanie Boulanger après sa garde à vue. "Tous les élus qui me connaissent bien sur le territoire savent que la lutte anti-drogue est un cheval de bataille pour moi et je me suis exprimée plusieurs fois dans la presse" à ce sujet, se défend-elle.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/