3 min de lecture Parti socialiste

Cohérence socialiste : le nouveau courant du PS qui souhaite une primaire en 2017

Quatre députés PS ont annoncé mercredi 9 juillet le lancement du collectif "Cohérence socialiste". Un nouveau courant à cheval entre les frondeurs et le gouvernement, qui souhaite que François Hollande se soumette à une primaire en 2017.

Les députés socialistes Yann Galut, Valérie Rabault, Alexis Bachelay et Karine Berger, fondateurs de Cohérence socialiste, un nouveau courant du Parti socialiste.
Les députés socialistes Yann Galut, Valérie Rabault, Alexis Bachelay et Karine Berger, fondateurs de Cohérence socialiste, un nouveau courant du Parti socialiste. Crédit : AFP
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
et AFP

Une nouvelle sensibilité est née au Parti socialiste. Quatre députés PS (Karine Berger, Valérie Rabault et les deux fondateurs de la Gauche forte Yann Galut et Alexis Bachelay) ont annoncé mercredi 9 juillet le lancement du collectif Cohérence socialiste

Un courant au centre du Parti socialiste, s'inscrivant clairement dans la majorité, dans un espace à cheval entre le soutien à la politique du gouvernement et les députés frondeurs, pour permettre plusieurs "débats interdits" sur la politique économique, les institutions ou l'Europe, a annoncé Alexis Bachelay (député des Hauts-de-Seine). 

À la fois critiques envers l'exécutif et les frondeurs, les fondateurs de cette nouvelle sensibilité souhaitent que ces débats soient menés au sein de l'appareil socialiste et non au sein du groupe parlementaire.

À lire aussi
Ségolène Royal, le 2 décembre 2017 ségolène royal
Européennes 2019, présidentielle 2022 : Royal et la technique du "peut-être"

Pour un congrès en 2015 et une primaire en 2017

L'objectif est d'instaurer plus de cohérence entre le parti et le gouvernement. "Essayer de réunir les débats qui n'ont pas eu lieu, qui sont interdits (...), dans une situation de fracturation du groupe (socialiste) et de la majorité ces dernières semaines", a expliqué à l'AFP le député des Hauts-de-Seine. Alexis Bachelay assure qu'"il y a derrière nous et avec nous, énormément de militants, d'élus, des parlementaires qui vont nous rejoindre".



Ces quadras du PS veulent également organiser une primaire avant 2017. Un sujet tabou au sein du Parti socialiste. Une élection interne à laquelle le président de la République, qui n'apparaît plus comme un candidat naturel et incontestable à leurs yeux, devrait se plier pour renouveler sa légitimité

Les fondateurs de Cohérence socialiste souhaitent aussi organiser un congrès du Parti socialiste en 2015, où ils pourraient présenter une motion, écrit Le Figaro. Avant ça, ils veulent mettre en place des états généraux du parti pour débattre au côté des militants de la ligne économique défendue par le pouvoir exécutif.

Débattre de la politique économique, de l'Union européenne et des institutions

Cohérence socialiste entend également présenter ses analyses dans un ouvrage intitulé Contre la mort de la gauche, qui sera présenté aux militants socialistes à l'occasion de l'université d'été du PS, à La Rochelle, du 29 au 31 août. Alexis Bachelay a énuméré trois débats dont Cohérence socialiste souhaite s'emparer.

En premier lieu, la politique économique. "Il y a des orientations économiques qui ont été prises depuis plusieurs mois qui auraient dû faire l'objet de débats au sein du PS (...) Les questions liées au ciblage des aides (aux entreprises), liées à l'évaluation de l'usage qui est fait de ces aides sont des questions parfaitement légitimes" et pourtant "elles n'ont pas pu être intégrées dans les choix actuels", déplore le député.

De même, poursuit-il, sur l'orientation européenne. "On n'est pas naïfs. Depuis le référendum de 2005, c'est un sujet un peu tabou au PS", mais "à défaut d'avoir ce débat-là", les positions socialistes s'apparentent à celle d'un "bouchon qui flotte au fil de l'eau."

Sur les institutions enfin, poursuit-il : "Il y a aujourd'hui une hypertrophie de l'institution présidentielle et, en même temps, un parlement qui est atrophié et très faible. Ce déséquilibre (...), on ne fait rien pour le corriger (...) On s'inscrit dans la majorité. On n'est pas dans la rupture avec le gouvernement mais on est dans la nécessité de faire des contre-propositions".

L'identité socialiste en question

"Il y a des assises qui sont engagées par le Parti socialiste. Je pense que le mieux, c'est que chacun s'engage dans le débat qui est ouvert au sein du Parti socialiste pour à la fois réfléchir à ce qui est fait, penser l'action qui est conduite, en tirer les conséquences en termes d'idéologie, de positionnement politique (...)", a réagi le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, interrogé à l'issue du compte rendu du Conseil des ministres.

Le porte-parole faisait référence aux États généraux des socialistes, qui se dérouleront de septembre à décembre, et qui doivent être lancés lors de l'université d'été du PS à La Rochelle, fin août. Interrogé sur ces Etats généraux, Alexis Bachelay a estimé qu'ils porteraient davantage sur "l'identité socialiste" et des "débats, dirons-nous, philosophiques, que vraiment (sur) des stratégies d'action et de décisions".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Parti socialiste Gouvernement Karine Berger
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7773137874
Cohérence socialiste : le nouveau courant du PS qui souhaite une primaire en 2017
Cohérence socialiste : le nouveau courant du PS qui souhaite une primaire en 2017
Quatre députés PS ont annoncé mercredi 9 juillet le lancement du collectif "Cohérence socialiste". Un nouveau courant à cheval entre les frondeurs et le gouvernement, qui souhaite que François Hollande se soumette à une primaire en 2017.
https://www.rtl.fr/actu/politique/coherence-socialiste-le-nouveau-courant-du-ps-qui-souhaite-une-primaire-en-2017-7773137874
2014-07-09 18:08:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/uu6GFDx8YUEhAGABehHyoA/330v220-2/online/image/2014/0709/7773138808_les-deputes-socialistes-yann-galut-valerie-rabault-alexis-bachelay-et-karine-berger-fondateurs-de-coherence-socialiste-un-nouveau-courant-du-parti-socialiste.jpg