1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Chômage : "La dégressivité n'est pas une bonne idée", estime Berger sur RTL
1 min de lecture

Chômage : "La dégressivité n'est pas une bonne idée", estime Berger sur RTL

INVITÉ RTL - Le secrétaire général de la CFDT estime que le principe de dégressivité des allocations chômage "n'a jamais rien produit en termes d'incitation à l'emploi".

Laurent Berger était l'invité de la matinale de RTL du 17 juillet 2018
Laurent Berger était l'invité de la matinale de RTL du 17 juillet 2018
Crédit : Kathleen Franck / RTL.fr
Laurent Berger était l'invité de RTL le 4 septembre 2018
13:09
Chômage : "La dégressivité n'est pas une bonne idée", estime Berger sur RTL
13:11
Chômage : "La dégressivité n'est pas une bonne idée pour les cadres", dit Laurent Berger sur RTL
00:38
Arrêts de travail : Berger veut privilégier "une logique de prévention, pas de culpabilisation"
00:55
Rentrée gouvernementale : Laurent Berger déplore la "course à l'échalote" des mesures
00:43
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

La dégressivité des allocations chômage pour les hauts revenus permettrait-elle plus de justice sociale ? Pas vraiment, à en croire le patron de la CFDT Laurent Berger, invité de RTL ce mardi 4 septembre. "Je dis : pas de dégresssivité pour les cadres. Le principe c'est qu'aujourd'hui il faut un niveau d'indemnisation qui reste de bon niveau pour les demandeurs d'emploi - pas de baisse d'indemnisation", dit-il. 

Le député REM Aurélien Taché proposait cette dégressivité fin août pour les cadres supérieurs. "Pour ces cadres au chômage qui touchent entre 5.000 et 6.000 euros par mois, pourquoi ne pas instaurer une dégressivité à partir de six mois ou forfaitiser le revenu ?", demandait-il. "La dégressivité, tous les spécialistes vous disent que ça n'a jamais rien produit dans aucun système au monde d'assurance-chômage, en termes d'incitation à l'emploi", répond Laurent Berger.

"L'assurance-chômage est un système assuranciel. Il y a un consentement à payer, à cotiser selon son niveau de salaire parce qu'on va recevoir, si l'on se retrouve au chômage, selon ce niveau de salaire. Si vous mettez fin à cette logique assurancielle, vous allez avoir, du côté des cadres, une baisse du consentement à la solidarité interprofessionnelle qu'est l'assurance chômage. Donc je ne pense pas que ce soit une bonne idée", développe-t-il. Laurent Berger aura l'occasion de le faire savoir au Premier ministre Édouard Philippe, qu'il rencontre ce mardi 4 septembre.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/